entreprise web site internet corse
Vivre de ses investissements : 5 conseils pour se lancer grâce au web

Le moyen le plus efficace pour augmenter le nombre de clients de son entreprise est d’utiliser internet à son avantage. Toutefois, pour se lancer grâce au web, il est important de maîtriser un certain nombre d’éléments clefs, de méthodes et de stratégies marketing en ligne. Le domaine de l’e-marketing et de l’e-commerce se développe de manière fulgurante et les nouveaux moyens découverts pour optimiser les ventes et le nombre de clients sont nombreux. Il est ainsi crucial de maîtriser les techniques et stratégies de base pour réussir son business en se servant d’internet. Voici 5 conseils utiles pour se lancer grâce au web…

1.    ATTIRER LES CLIENTS ET FAIRE CONNAITRE SON ENTREPRISE

Lorsque l’on crée un site internet pour son entreprise, qu’il s’agisse de vente de produits ou de services, il est important d’adopter une stratégie efficace pour attirer les clients. L’augmentation du trafic sur le site internet d’une société améliore les chances de séduire de nouveaux clients. Pour ce faire, plusieurs moyens peuvent être mobilisés.

La recrudescence de l’utilisation des réseaux sociaux sur le web permet de manière efficace et rapide de faire connaitre une entreprise et ses produits ou services. Avec plus de 2 milliards de personnes actives sur les différentes plateformes, c’est également un excellent moyen de renforcer la relation avec le client.

Le recours au(x) blog(s) et la création de contenus régulièrement actualisés est également un excellent moyen pour obtenir plus de trafic. Pour améliorer la visibilité, il est fortement conseillé de s’en remettre à une stratégie de référencement performante. Enfin, l’investissement dans les publicités en ligne et le partenariat avec les influenceurs peut être d’une grande aide pour ceux qui en ont les moyens.

2.    INCITER LES VISITEURS DE VOTRE SITE À L’ACTION

Une fois qu’un site internet obtient un trafic relativement conséquent, on peut se rendre compte que très peu de visiteurs finissent par acheter les produits ou services proposés.

En effet avant de pouvoir convertir les visiteurs en clients, une étape importante s’impose : l’appel à l’action. Il existe également plusieurs moyens de faire réagir les visiteurs de votre site internet. Certaines pages de vente en ligne mettent à la disposition des internautes des boutons d’appel à action ou call-To-action. Cela permet de mesurer de manière plus précise le nombre de clients potentiels que l’on peut recenser parmi les visiteurs du site.

D’autres méthodes consistent à permettre aux visiteurs de laisser des commentaires ou des témoignages et de les mettre en avant sur une page du site web. Il est également commun d’avoir recours aux « formulaires Opt-in » ou aux « landing pages » (avec des contenus premium à forte valeur ajoutée et à moindres coûts) pour transformer le plus grand nombre de visiteurs en acteurs (leads).

3.    CONVERTIR LES LEADS EN CLIENTS

Une fois qu’une partie du trafic est transformé en leads, l’entreprise possède désormais un certain nombre d’informations sur les clients potentiels. Il s’agit maintenant de les convertir en acheteurs.

La stratégie marketing la plus efficace pour le faire est d’investir dans l’emailing. Il s’agit de créer des Emailing en correspondance avec les attentes des prospects pour les inciter à acheter un produit ou un service qui les intéresse. Cibler les leads par type de produit est possible grâce aux informations obtenues lors de l’étape précédente.

Aussi, il est crucial de créer un nombre suffisant de contenus divers pour convaincre le client (vidéos, présentations, tutoriels, etc.). Afin de ne pas passer à côté des opportunités, il est recommandé d’opter pour une stratégie de « marketing automation » qui aidera à gérer les outils marketing de manière automatique.

Le dernier point à considérer consiste à surveiller l’impact des actions marketing réalisées à l’aide des différents outils présents sur internet (ex. : Google Analytics).

4.    FIDÉLISER LES CLIENTS

Augmenter le nombre de clients et d’acheteurs ou d’abonnés est une chose, mais faire en sorte de les satisfaire et les amener à revenir sur votre site ou à votre magasin en est une autre. Les méthodes de fidélisation des clients sont nombreuses et il s’agit d’opter pour la solution la plus adaptée à la situation de votre compagnie.

Ainsi, allant de la création de communautés sur les réseaux sociaux à la communication de manière personnalisée avec le client en passant par la collecte d’avis et de témoignages, il y a beaucoup à faire.

Il peut être très utile de pouvoir mesurer le niveau de satisfaction des clients pour s’assurer de leur fidélité. Pour les séduire encore plus, certaines entreprises offrent des récompenses aux clients les plus fidèles.

5.    RÉALISER UNE ÉTUDE DU MARCHÉ ET DES INVESTISSEMENTS

Il faut savoir que le fait de se lancer sur le web nécessite également une étude avancée sur l’offre du marché. Il faut pouvoir mesurer les coûts des investissements par rapport à leur rentabilité avant de pouvoir opter pour telle ou telle stratégie d’e-marketing.

Pour résumé, il y a plusieurs compétences et critères à remplir avant de se lancer tête baissée dans le plus gros secteur d’investissement d’avenir qu’est l’internet. C’est pour ça que nous développons votre projet en étroite collaboration avec vous à travers une vision long terme.

N’hésitez pas à nous parler de votre projet !

Les projets les plus fous et les plus originaux sont les bienvenus !

Source: Webmarketing-com

Transformation numérique : les TPE françaises au pied du mur…

La pandémie et le confinement ont démontré de manière très concrète l’importance du digital dans l’économie actuelle. Pour les TPE françaises, dont la moitié ne dispose même pas de site web, la prise de conscience a parfois été rude…

Dès​ l’annonce de la mise en place du confinement et de la fermeture des commerces, les TPE-PME, qui représentent plus de 99 % du tissu économique français, ont inévitablement dû faire face à des défis inédits pour maintenir leur activité.

Si la pandémie a accéléré la transition digitale des organisations, une étude Vistaprint et OnePoll démontre que seulement 44 % des TPE bénéficiaient d’un site Internet, outil pourtant crucial dans la reprise d’activité.
Mi-mai, 91 % des dirigeants de TPE-PME ont confirmé leur inquiétude vis-à-vis de leur chiffre d’affaires pour l’année 2020.

L’étude menée par Vistaprint s’est donc intéressée aux solutions mises en place par les entreprises afin de continuer à faire vivre leur activité pendant cette période, à leur vision sur le long terme et à ce que cette crise a changé dans leur vision du digital.

Site web : un levier de croissance encore peu exploité par les TPE

79 % des consommateurs considèrent qu’il est important que les TPE disposent d’un site Internet. Parmi celles qui en possèdent, 41 % des dirigeants estiment que cela les a aidé pendant la pandémie.

Pourtant, l’étude de Vistaprint dévoile que seulement​ 44 % des chefs entreprises disposent d’un site web spécifique à leur activité​.

Parmi ceux qui n’en ont jamais créé, plus de la moitié (57 %) n’en ressentent pas le besoin pour leur activité.

Cependant, le fait d’avoir un site Internet joue un rôle crucial : 80% des chefs d’entreprise qui possèdent un site web affirment que celui-ci permet à leurs clients de les contacter directement, de trouver leurs coordonnées ou encore leur localisation.

De plus, ils ajoutent que depuis l’apparition du COVID-19, environ 21 % de leurs revenus mensuels proviennent de leur site web. Ils estiment que ce chiffre pourrait atteindre 25 % une fois les restrictions complètement levées.

Sabine Leveiller, Directrice générale Vistaprint France, analyse :

“​Les brusques changements qui ont vu le jour depuis l’apparition du Covid-19 nous poussent à accélérer le processus de digitalisation. Même si les entreprises rouvrent et que l’économie reprend, le numérique sera fondamental pour les entreprises que nous accompagnons.

La France compte aujourd’hui 3,7 millions de TPE pour 2,4 millions de salariés, et les données que nous avons recueillies montrent que les entreprises n’ont pas suffisamment considéré leur présence en ligne, alors que cela représente de réelles opportunités de développement commercial, comme de diversifier leur clientèle, de fidéliser leurs clients via leurs réseaux sociaux, ou encore d’augmenter leurs ventes E-commerce.”

Une tendance marquée vers la digitalisation

Depuis le début du confinement, plus de la moitié (54 %) des entreprises déclarent que leurs ventes ont diminué.

Face à ce constat, 36 % des dirigeants reconnaissent que l’épidémie les a poussés à passer plus de temps à prendre soin de leur site web, 43 % disent avoir utilisé​ les réseaux sociaux pour continuer à faire leur promotion et un quart des chefs d’entreprise a donné la priorité au renforcement de leur présence en ligne.

Il est cependant nécessaire d’intégrer le numérique dans une logique de marketing mix global, afin de ne pas délaisser le marketing physique, essentiel dans la communication des entreprises.
Ainsi, même si ces initiatives n’ont pas été unanimes, on note une véritable prise de conscience des dirigeants quant à l’importance du numérique.

En effet, même si 37 % d’entre eux pensent qu’ils continueront très probablement à vendre en magasin après la crise, 22 % estiment qu’ils auront un volume égal de commerce en ligne et hors ligne, 30% vont renforcer leur présence en ligne dans les mois à venir et 39 % pensent qu’ils pourraient gérer efficacement leur activité de manière entièrement virtuelle.

Source: Comarketing-News

Strategies et outils webmarketing en Corse
4 web stratégies à connaître absolument en webmarketing !

Aujourd’hui, faire la promotion d’une entreprise ou d’un produit passe par différentes étapes et utilise divers moyens. En effet, posséder un site web est loin d’être suffisant pour vendre et s’affirmer en ligne.

Il vous faudra beaucoup plus qu’un site web peu importe à quel point le vôtre est unique, design ou fonctionnel. Pour compléter la création de votre site web, il existe le webmarketing. Fonctionner sans stratégie webmarketing adéquate, c’est tout simplement vous rendre à l’évidence que personne ne parlera jamais de vous et d’accepter l’anonymat pour vous et votre entreprise.

Le webmarketing se base sur l’utilisation de différentes stratégies et outils afin de vous offrir la visibilité que vous recherchez surement. Il existe une pléthore de stratégies et d’outils utilisables dans le domaine du webmarketing. Découvrez-les ici.

WEBMARKETING : 4 STRATÉGIES POSSIBLES À METTRE EN ŒUVRE

La stratégie webmarketing peut se définir comme un élément faisant partie de la stratégie générale d’une entreprise. Elle a pour but de mettre en accord la stratégie marketing de votre entreprise avec les spécificités et les nouveaux défis ou outils du monde numérique. L’offre, le blog, le référencement naturel (SEO) et les réseaux sociaux sont quelques stratégies que nous découvrirons sans plus tarder.

DÉFINIR CLAIREMENT UNE OFFRE

Définir une offre peut paraître simple et évident, mais il n’en est rien. En effet, plusieurs entreprises sont incapables de passer un message clair définissant sans détour l’offre qu’elles proposent. Il est important que le client puisse comprendre le service ou le bien que vous lui proposez, et cela sans avoir à trop chercher. Pour proposer à votre clientèle des biens et services auxquels ils adhèreront sans réfléchir, il est important de bien les connaître : tranche d’âge, attentes, goûts, etc. Pour se faire, il est important de communiquer adéquatement avec vos clients et vos futurs clients dans le but de proposer des offres taillées sur mesure pour chaque type de profil.

LA CRÉATION DE BLOGS

Décider d’investir dans la création d’un blog pour votre entreprise est un moyen sûr d’améliorer l’ensemble de votre stratégie marketing. Créer un blog et le maintenir actif surtout pour un site de vente demande énormément de temps, mais apporte un retour sur investissement de taille. Le blog est indispensable pour créer une communauté autour de votre entreprise. Il est fait à moindre coût et est un excellent moyen de créer des liens qui auront pour rôle d’assurer un bon positionnement de certaines pages de votre boutique en ligne. Enfin avec un blog, vous pourrez gagner la confiance des internautes plus facilement étant donné que tout le monde a besoin d’être rassuré avant tout achat. À votre plume donc pour rédiger des articles intéressants et dignes d’un détour !

LE RÉFÉRENCEMENT NATUREL

Également appelé « SEO », le référencement naturel est composé d’un ensemble de techniques dont le but est d’augmenter votre visibilité sur les principaux moteurs de recherche. Comment fonctionne le référencement naturel ? Eh bien, notez que le SEO se déploie à deux différents niveaux : sur votre boutique en ligne et en dehors de celle-ci.

En interne, l’adéquation des contenus de votre page aux recherches faites par les internautes est le facteur principal qui permettra de vous positionner en tête de liste lors d’un résultat de recherche sur Google. En externe, Google par le biais des enquêtes de popularité se fera une image de votre entreprise et décidera de vous accorder ou non sa confiance. Ainsi, plus vous serez connu et mentionné à partir de liens sur d’autres pages et plus vous inspirerez la confiance pour plus de chance d’être positionné en tête de liste des résultats de recherche sur Google. Une technique infaillible pour améliorer le référencement naturel de votre entreprise est de positionner des mots clés en rapport avec votre activité et les besoins des internautes. Une agence comme E-Dev Multimedia peut par exemple vous aider à optimiser votre stratégie SEO.

PROFITER DES RÉSEAUX SOCIAUX

Les réseaux sociaux représentent une véritable manne à exploiter le mieux possible. Ils représentent un moyen sûr d’augmenter le nombre de personnes qui s’intéressent à votre affaire et à votre offre. La seule règle est de bien réfléchir avant de vous y lancer vu qu’il est important pour votre image et celle de votre entreprise de bien prendre soin de toutes vos pages. Ici, la règle qui prévaut est celle du tout ou rien. Ou vous n’y êtes pas, ou vous y êtes à fond. Notez que chaque réseau social possède sa particularité qu’il est indispensable de connaître avant de s’y aventurer. Voici pour vous quelques exemples des réseaux les plus connus :

  • Instagram : il est le réseau par excellence de l’image. Grâce à Instagram, vous pourrez partager avec votre communauté les plus petits détails de votre entreprise en images. Créez des hashtags, postez des souvenirs et surtout faites-vous plaisir !
  • YouTube : vous aimez surement passer des heures sur ce réseau à visiter des chaînes, découvrir des astuces et autres, mais saviez-vous que YouTube représente un véritable trésor pour vous en tant que professionnel ? Eh oui, grâce à YouTube vous pourrez partager des vidéos qui seront vues dans le monde entier. Il faudra juste les rendre attrayantes et utiles afin qu’elle puisse intéresser le plus grand nombre ;
  • Facebook : utilisé aux quatre coins du monde, Facebook est l’un des réseaux les plus connus et fréquentés. Toutes les tranches d’âge s’y retrouvent et vous pourrez y faire de la publicité en images, par vidéo ou par textes. À vous de voir !

COMMENT CHOISIR LA STRATÉGIE WEBMARKETING QUI VOUS CONVIENT LE PLUS ?

Afin de définir efficacement la stratégie webmarketing qui vous convient le plus, il est important de commencer en définissant des objectifs clairs et de faire une liste exhaustive des moyens dont vous disposez pour les atteindre. Il s’agit ici de faire le point de vos disponibilités financières, des ressources humaines et aussi du temps dont vous disposez. Une fois cela réalisé, identifiez les stratégies adoptées par la concurrence et assurez-vous de mieux faire en matière de qualité, de moyens utilisés et surtout de fréquence dans l’utilisation de ces moyens.

WEBMARKETING : QUELQUES OUTILS GRATUITS À CONNAÎTRE

Pour mettre en œuvre toutes les stratégies webmarketing à votre disposition, il existe des outils gratuits que vous pourrez utiliser de façon simple pour des résultats à la hauteur de vos attentes. Découvrez ici quelques-uns de ces outils :

  • Google Analytics : cet outil gratuit de Google est conçu pour vous permettre d’analyser les différents passages des internautes sur votre site. Vous pourrez disposer de toutes les informations relatives à leurs visites : jour, heure, temps passé, langue de consultation et autres.
  • Google Keyword Planner : comme son nom l’indique, cet outil a pour rôle de vous faire connaître les mots clés les plus en vogue dans votre secteur d’activité. Il vous sera donc plus facile de les intégrer sur votre site ou dans vos articles pour un meilleur SEO.
  • Google My Business : Google vous permet avec cet outil de localiser votre entreprise sur Google Maps et Google web. Les internautes pourront donc plus facilement vous retrouver lors de leurs recherches, cet outil améliorera aussi votre SEO.
  • Google Page Speed Insights : grâce à cet outil, vous pourrez connaître la rapidité de réponse de votre page web sur téléphone mobile et ordinateur.

Dans tous les cas, nous avons conscience que s’y retrouver dans cette jungle d’informations numériques n’est pas facile pour tout le monde. C’est pour cela que nous accompagnons les entreprises corses depuis une dizaine d’années dans leur stratégie webmarketing mais également à travers une stratégie globale mise en place avec chacun de nos clients.

Vous ne vous engager à rien à en discuter !

Source: Webmarketing-com

Comment adapter sa communication d’entreprise face au coronavirus?

Les indépendants et les entreprises de façon générale ont la vie dure depuis les mesures de confinement liées au coronavirus. Annulation, report, l’activité va être en berne ces prochains mois. Afin de surmonter ce passage à vide, voici quelques conseils pour adapter sa communication et son activité…

GARDER SON OPTIMISME

Durant cette période qui touche durement toute la population, il est important de garder son optimisme !

Profitez de ce temps de confinement pour remettre votre stratégie de communication à plat et préparer les mois à venir. Après cette forte baisse d’activité obligée par le coronavirus, il sera important de repartir à fond pour rattraper les mois perdus.

Soyez positif et préparez-vous dès maintenant à cette reprise !

GAGNER EN PROXIMITÉ AVEC SES PROSPECTS ET CLIENTS

Si la période n’est pas à la vente, les budgets étant pour la plupart gelés, c’est le bon moment pour gagner en proximité avec ses prospects et fidéliser ses clients.

Communiquez régulièrement avec eux, proposez-leur une adaptation de vos prestations, commencez à prévoir avec eux les prochains mois.

Il est important d’avoir un bon suivi. Comme nous, avec nos formations webmarketing et formateurs, vous avez surement dû annuler certaines de vos prestations. Essayez, dans la mesure du possible, de proposer différentes options pour maximiser les reports et minimiser les annulations.

Si votre activité le permet, pensez à proposer des services spécifiques. Un bel exemple avec de nombreuses entreprises insulaires dans le secteur de l’alimentaire qui ont mis en place des horaires réservé aux personnes dans le besoin.

L’entraide doit être une valeur à développer, que cela soit avec vos collègues, clients, partenaires.

Chacun doit se serrer les coudes pour passer cette crise du coronavirus.

RÉFLÉCHIR DÈS MAINTENANT À ADAPTER SON OFFRE

Adapter son offre est indispensable, la date de retour à la normale reste encore très floue, il est important de réfléchir à adapter son offre dès maintenant pour être prêt en cas de prolongation.

Cela prend du temps… mais… bonne nouvelle… le temps ne va pas manquer ces prochaines semaines !

Si vous avez un commerce ou une entreprise et ne faites pas encore de vente en ligne ou n’avez pas encore de présence en ligne, c’est le moment de vous y mettre.

Créer votre site vitrine, de vente en ligne ou même faire réaliser un refonte de votre site existant permettra d’optimiser votre temps et d’enclencher d’autres potentielles ventes à la sortie de cette période difficile.

Ce sont quelques exemples, mais de façon générale servez-vous de ces nouvelles contraintes pour proposer de nouveaux services adaptés.

L’OPTION DE L’OFFRE GRATUITE PENDANT LE CONFINEMENT LIÉ AU COVID 19

Beaucoup de médias ont mis en place des offres gratuites notamment canal+. C’est une excellente stratégie, l’offre peut ainsi être testée de façon massive. C’est également une belle façon de faire parler de sa marque.

Bien sûr, cela ne s’applique pas à toutes les activités, mais pourquoi pas réfléchir à proposer une offre gratuite limitée dans le temps afin de faire découvrir tout ou partie de votre offre.

EN PROFITER POUR TRAVAILLER SUR LES SUJETS DE FOND

Ces prochaines semaines vont être l’occasion de travailler sur vos sujets de fond.

Vous réfléchissez depuis plusieurs mois à lancer une nouvelle offre, remettre à plat votre communication, mettre à jour votre site…

Profitez-en pour travailler sur ces sujets qui sont sans cesse reportés faute de temps ! Soyez créatif : créez de nouvelles offres et services.

Dans cette démarche, nous pouvons vous accompagner et ainsi obtenir des résultats efficaces.

ADAPTER SA COMMUNICATION

Malgré la baisse d’activité, il est indispensable de maintenir une communication régulière. L’inbound marketing, le référencement naturel / SEO, l’email marketing et les réseaux sociaux seront vos meilleurs alliés.

TRAVAILLER SON SEO

Travailler son référencement sur Google prend du temps : création de contenus, de liens, optimisation du site… Profitez de cette période pour vous pencher sur ce sujet. Dans quelques mois, les résultats arriveront pour vous aider à relancer votre activité.

S’il y-a une action à la portée de tous et qui peux avoir un impact sur votre référencement c’est bien la création de contenus originaux et optimisés sur les termes générateurs de business.

COMMUNIQUER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Même si les réseaux sociaux sont actuellement submergés d’informations liées au COVID-19, à un moment donné les personnes vont avoir besoin de passer à autre chose.

Profitez-en pour communiquer de façon régulière sur l’ensemble de vos réseaux sociaux. Les gens chez eux vont avoir tendance à se connecter beaucoup plus régulièrement.

NE PAS OUBLIER L’EMAIL MARKETING

Communiquez également régulièrement avec votre base d’inscrits. Et si vous n’avez pas encore de stratégie d’email marketing en place, c’est le bon moment d’en lancer une. Nous pouvons également vous accompagner dans cette démarche.

SURFER SUR LES FORMATS DE VIDÉOS EN DIRECT

Webinaire, Facebook live ou autre, c’est le bon moment de mettre en place des communications en direct. Lancez-vous !

ADAPTER SES BUDGETS PUBLICITAIRES

Selon vos activités, adaptez vos budgets publicitaires. Pour certaines activités devenus impossibles avec le confinement mieux vaut ralentir vos budgets. Si les campagnes Google Ads peuvent être coupées facilement sans impact, privilégiez le ralentissement pour vos campagnes Facebook Ads, l’algorithme de Facebook n’aimant pas trop les arrêts et reprises de campagnes.

Inversement si votre activité en ligne vous permet de rebondir face à la situation, profitez-en pour maximiser vos budgets. La concurrence va diminuer et les tarifs aussi, la plupart des plateformes publicitaires étant basées sur un modèle d’enchères.

LES AIDES MISES EN PLACE PAR LE GOUVERNEMENT POUR LES ENTREPRENEURS ET INDÉPENDANTS

Pour finir sur le sujet, voici quelques aides mises en place par le gouvernement pour répondre à la situation du coronavirus.

Plusieurs aides ont été annoncées, l’URSSAF a par exemple automatiquement annulé l’échéance du mois de mars, elle sera reportée progressivement sur les prochains mois.

Les crédits en cours peuvent être échelonnés, un fond de solidarité des indépendants et petites entreprises est également en cours de mise en place. Il sera destiné aux entreprises ayant vu leur chiffre d’affaires baissé de plus de 70% et réservé aux entreprises dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 1 million d’euros.

Les factures d’eau, de gaz et d’électricité ainsi que les loyers peuvent être suspendus.

D’autres aides sont également en cours de déploiement, à ce sujet, je vous conseille de lire le dossier complet publié par le site “Monter son business” : Les aides pour entrepreneurs suite au Coronavirus.

Bon courage dans cette période compliquée, n’hésitez pas à partager vos bonnes pratiques via les commentaires de notre page Facebook !

Source: Webmarketing-com

 

9 conseils pour créer un tunnel de vente qui cartonne

Créer un tunnel de vente qui fait tomber les ventes, chaque jour, en automatique. Ce serait le rêve non ? Il suffirait de créer du contenu régulier pour injecter du trafic dans cette machine à vendre et basta… On peut compter les ventes. Ou mieux, investir ses gains en publicité avec Youtube Ads et n’avoir (presque) plus rien à faire à part compter ses bénéfices. Je sais, ça laisse rêveur…

Transformer son trafic web directement en euros sur son compte, tout en se dorant la pilule sur une plage de Phuket un cocktail à la main… Qui n’en a jamais rêvé ? Avouez, ca changerait des plages de La Marana…

Pourtant, la plupart des entrepreneurs du web qui se lancent dans la création de leur tunnel de vente sont loin de ce genre de résultat.

Souvent, ils sont à la tête d’une véritable usine à gaz. Et les ventes automatiques qui tombent à flow ressemblent plus à un pourboire qu’on peut laisser au resto du coin.

Car bien souvent, avant de pouvoir profiter de ventes en automatiques, il faut travailler dur et avec méthode. Et c’est ce dont je souhaite vous parler dans cet article.

Je vais vous livrer 9 conseils pour créer un tunnel de vente automatique qui cartonne vraiment.

1. SAVOIR PRÉCISÉMENT À QUI S’ADRESSE VOTRE TUNNEL DE VENTE

Il n’y a pas de secret là dedans, c’est l’une des bases du marketing. Pour que votre message passe bien auprès de votre audience, vous devez déjà savoir qu’elle est votre audience cible.

Car vous vous doutez bien qu’on ne va pas communiquer de la même façon si on s’adresse à une jeune fille de 20 ans ou à un cinquantenaire. Je vais vous donner un exemple.

Admettons que vous vendiez des sites internet. Aujourd’hui tous les professionnels indépendants ont besoin d’un site internet. Vous pourriez donc créer un tunnel de vente généraliste pour vendre vos sites internet directement en ligne.

Et votre tunnel de vente vous rapportera sûrement autant qu’un dimanche pluvieux dans un vide-grenier.

Il serait plus judicieux de cibler précisément votre audience en créant un ou des personas. Par exemple, créer un tunnel de vente spécifique pour la vente de site internet pour les restaurateurs. Puis de créer un autre tunnel spécifique pour les garagistes.

En ciblant précisément votre client idéal, vous utiliserez des expressions et parlerez des besoins précis de votre client type. Et votre tunnel de vente sera bien plus rentable.

2. S’INSPIRER DE CE QUE FAIT LA CONCURRENCE

J’espère que vous aimez l’aventure, car il est temps pour vous de devenir un véritable espion et de faire de l’infiltration chez la concurrence. Mais attention tout de même, s’inspirer n’est pas plagier sinon vous repartirez les poches vides une fois de plus. Suivez plutôt ce plan d’action que je vous conseille ci-dessous :

  1. Lister les principaux concurrents de votre thématique (au moins 4 ou 5) ;
  2. Analysez les portes d’entrées de leurs tunnels de vente (articles, vidéos, pubs…) ;
  3. Étudiez comment ils captent les emails et inscrivez-vous à leurs listes
  4. Analysez leurs séquences emails (Quelle fréquence ? De quoi parle-t-il ? Quand vendent-ils… ?) ;
  5. Inspirez-vous de ce qui vous a le plus convaincu et faites mieux sur votre propre tunnel de vente.

3. POUR TROUVER LE TRÉSOR, IL SUFFIT DE LIRE LA CARTE

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous souhaitez créer un tunnel de vente qui vous permette de vendre vos produits ou services. C’est l’objectif final de votre tunnel de vente.

Mais avant d’arriver à la vente, votre prospect va devoir passer par différentes étapes qu’il va falloir planifier pour :

  1. Vous simplifier la tâche ;
  2. Créer un cheminement cohérent ;
  3. Ne rien oublier.

Vous allez donc dessiner votre tunnel de vente, comme dans l’exemple ci-dessous réalisé avec Funnelytics .

Cette étape vous semble anecdotique ?

Pour la création de tunnel de vente à plus de 3 étapes, pas vraiment. Il suffit d’oublier un seul élément (comme un email ou un lien) et la fabuleuse machine à vendre en automatique se transforme en un broyeur de crédibilité automatique.

4. LES BONS OUTILS FONT LES BONS OUVRIERS

Beaucoup de web-entrepreneurs qui créent leurs business en ligne sont indépendants. Peut-être que vous aussi ? Si c’est le cas, vous vous êtes sûrement cassé la tête dans le choix de vos outils pour créer votre site internet, puis votre tunnel de vente ?

Car, même si ce ne sont pas vos outils qui rendront un tunnel de vente médiocre en machine à cash, ils pourront quand même vous faciliter la tâche et simplifier votre organisation.

S’il y a encore quelques années, pour vendre sur Internet, il fallait un outil différent pour avoir un site web, un autorépondeur, un système de paiement, héberger son produit… Aujourd’hui il y a des outils puissants tout-en-un spécialisés dans la création des tunnels de vente comme :

Utiliser ce genre d’outils, c’est se simplifier la vie dans la création de ses tunnels, mais ça vous permettra également de mettre en place facilement les conseils que je m’apprête à vous livrer dans les points suivants.

5. NE PAS SE PERDRE DANS LA CRÉATION DE SON TUNNEL DE VENTE

L’essor sur Internet, de la création de la machine à vendre en automatique, a fait tourner la tête de nombreuses personnes et a rempli les poches de certains.

Tout le monde veut apprendre à créer son tunnel, tout le monde veut le dernier outil à la mode, tout le monde veut le template de tunnel qui convertit…

Et tout le monde oublie la base : le contenu.

Car l’important, ce n’est pas temps le nombre d’étapes à franchir avant de passer à l’achat. Ni le nombre d’email à envoyer. Ni s’il faut faire des O.T.O (j’en reparlerais plus tard) ou s’il faut utiliser Clickfunnels ou Systeme.io. Au final tout ça on s’en fou pas mal !

L’important, c’est de savoir quoi mettre et quoi dire à chacune des étapes de son tunnel pour qu’au final, le prospect soit conquis et passe à l’achat. Il faut donc que votre tunnel :

  • Rappelle à votre prospect qu’il a un problème ;
  • Montre à votre prospect que vous avez la solution à ce problème ;
  • Prouve à votre prospect que vous êtes compétent pour l’aider ;
  • Permette de gagner la confiance de votre prospect ;
  • Attise le désir de votre prospect pour votre solution ;
  • Pousse à l’action d’achat votre prospect.

Si vous créez un tunnel de vente qui répond à ces 6 points, je peux vous garantir que vous allez tout cartonner avec. Et ce conseil amène logiquement à mon conseil numéro 6.

6. SIMPLIFIER CE N’EST PAS FAIRE SIMPLE

Quand on se lance sur Internet et qu’on entend parler de la création de système de vente en automatique, on découvre qu’il faut :

    • Segmenter ;
    • Automatiser ;
    • Split/tester.

Bref, un travail qui relève plus de l’architecture que de l’artisanat. Mais quand on n’a pas de résultat avec son tunnel de vente, on est persuadé que la clé se trouve là-dedans.

On se retrouve donc à créer un tunnel de vente de plus en plus complexe. Pour enfin finir par comprendre que la clé se trouve dans la simplicité. Car soyons honnêtes, la segmentation à outrance et le split testing servent ils vraiment à quelques choses quand on peine à réunir 100 visiteurs quotidiens ?

7. CRÉER UN TUNNEL DE VENTE COMME UN GUIDE TOURISTIQUE

Ce conseil, qui peut sembler fantaisiste, à toute son importance. Il faut concevoir son tunnel de vente, comme un guide touristique conçoit son excursion. Le guide construit son trajet en fonction des monuments à voir en ville et fait en sorte de garder le meilleur pour la fin.

Si vous avez un catalogue de produits avec différentes gammes, faites la même chose. Arrangez-vous pour que vos prospects voient votre catalogue de produit.

Faites passer vos prospects dans le tunnel de vente de vos petits produits (moins de 100 €) et quand ils deviennent clients, faites-les passer dans votre tunnel de vente de vos produits intermédiaires (entre 100 et 500€) et s’ils continuent d’être conquis par vos produits, faites-les passer dans le tunnel de vos méga produits (plus de 500€).

C’est une excellente façon de faire monter en gamme vos clients satisfaits et d’exploser votre chiffre d’affaires. Si vous voulez aller plus loin, lisez cet article où j’analyse mon propre tunnel de vente qui utilise cette méthode.

8. UTILISER LES O.T.O SANS FAIRE LE BOURIN

C’est un conseil rabâché sur la toile par les marketeurs, car il permet d’augmenter facilement le panier moyen de ses clients. Une O.T.O, c’est quoi ? Eh bien, c’est une One Time Offer, c’est-à-dire une offre unique proposée uniquement aux clients à un certain moment.

Order bump, Upsells, Downsells, … Ce genre d’offres limitées, démocratisées par les outils comme Clickfunnels ou Systeme.io.

Si ce genre d’offre est bien utilisé, cela peut être intéressant autant pour vous que pour le client. Proposez par exemple un produit complémentaire à celui que votre client vient d’acheter non disponible habituellement sur votre catalogue.

À l’inverse, ce genre d’offre mal utilisé peut transformer votre tunnel de vente en pressoir à audience en envoyant le signal que vous êtes prêt à tout pour vendre toujours plus de produits.

Attention, n’oubliez pas que vous créez un tunnel de vente pour vendre, mais également pour asseoir votre autorité dans votre thématique, pas pour vous décrédibiliser et passer pour un vendeur de tapis.

9. TUNNEL DE VENTE : LE LABORATOIRE À TEST ET À OPTIMISATION

L’intérêt principal de la création de tunnel de vente est la possibilité d’analyser, tester et optimiser chaque étape du processus de vente.

En suivant les statistiques de chacune des étapes de votre tunnel de vente, vous pourrez identifier les points de frictions, c’est-à-dire à quels moments vos prospects quittent votre tunnel.

C’est un atout majeur dans le processus de vente, car il suffit alors de tester de nouvelles choses pour optimiser son tunnel de vente et amener toujours plus de prospects sur ses offres sans pour autant augmenter son trafic.

Vous pourriez tester, par exemple :

  • Votre copywriting (où l’art de vendre plus avec les mots) ;
  • Votre parcours (laps de temps avant de faire une offre, ordre des offres…) ;
  • Vos angles de présentation ;
  • Votre design.

À VOUS DE JOUER

La clé de votre indépendance financière se trouve peut-être derrière votre tunnel de vente, mais on ne va pas se mentir : il va falloir taffer dur.

Avant de pouvoir vraiment profiter de vente en total automatique, il va falloir mettre en place vos offres, vos mailings, l’automatisation… Et systématiquement tout analyser pour ensuite pouvoir l’optimiser.

Une fois que cela sera fait, si vos produits sont bons (car oui, ça reste le strict minimum pour faire des ventes), il n’y aura plus qu’à injecter du trafic à l’entrer de votre tunnel et à réserver votre billet d’avion pour Phuket.

Mais combien de web-entrepreneurs sont vraiment prêts à fournir tous ces efforts ?

Sinon, vous pouvez toujours demander l’aide d’une agence de communication en Corse pour vous accompagner à travers votre projet ! 🙂

Source: Web-Marketing

Comment choisir avec amour ses mots-clés en référencement / SEO ?

S’il y-a bien une chose importante à garder en tête lorsqu’on souhaite bien référencer ses contenus sur Google, avant même l’aspect technique et l’aspect éditorial, c’est bien le choix des expressions clés. Si vous bâclez cette étape, vos efforts d’optimisation ne porteront pas leurs fruits (et oui ☹). Choisir avec amour des expressions pertinentes par rapport à son activité, c’est l’assurance d’avoir un ROI au rendez-vous, d’attirer les bonnes personnes sur son site (pas des touristes) et de ne pas perdre son temps. On voit ça ensemble ?

LES BASES DE L’OPTIMISATION POUR GOOGLE

Un petit rappel si vous débutez en référencement !

Les bases de la séduction Google, ce sont :

  1. Des expressions qui font tilt aux yeux de vos clients ;
  2. Une structure de site qui facilite le travail de notre ami Google ;
  3. Des contenus UNIQUES (j’insiste sur le « uniques » ?) qui font mouche auprès de vos clients ;
  4. Une popularité digne des plus grands séducteurs.

Vous n’êtes peut-être pas à l’aise avec l’aspect technique, le HTML vous donne peut-être même des boutons ?

Pas de panique, si vous choisissez bien votre CMS et que vous vous concentrez sur le choix des expressions et l’aspect éditorial, 70% du travail sera fait et les résultats seront au rendez-vous !

L’étape où vous allez devoir passer sérieusement du temps, c’est la première : le choix des expressions.

En travaillant un maximum cette partie, vous aurez une base solide pour produire ensuite des contenus de qualité qui vous apporteront : prospects, clients, leads et bonheur !

Je vois trop souvent des propriétaires de sites qui disent avoir optimisé leur site pour le référencement eux même ou via leur petit cousin geek mais qui ne sont pas capables de dire sur quelles expressions ils ont travaillé leurs contenus.

Autre cas : la personne sait sur quelles expressions elle a travaillé mais les expressions sont inappropriées et choisies sans VRAIE méthode…

ALORS, C’EST QUOI UNE EXPRESSION IDÉALE EN RÉFÉRENCEMENT ?

expression idéale référencement google

Une expression idéale, c’est…

1. : Une expression dont la réponse précise et sans ambiguïté est VOTRE offre (et pas celle de votre meilleur concurrent) …

2. … pas trop concurrencée (où vous avez des chances de vous positionner) …

3. … et avec un minimum de recherches (mais pas si important que cela, on va le voir).

Pourquoi le nombre de recherches n’est pas forcément l’indicateur sur lequel se focaliser à 100% ?

Sauf si votre site a 10 ans d’ancienneté, une popularité à toute épreuve et une base de contenus bien installée, choisir des expressions très recherchées et donc très concurrencées a peu de chances de vous apporter des résultats !

L’idée est donc de choisir des expressions qui vont correspondre à 100% à votre offre pour…

… attirer les bonnes personnes (votre client idéal) et pas 36.000 touristes !

touriste référencement Google
« Non vous ne voulez pas attirer des touristes sur votre site ? »

De plus, les habitudes de recherches évoluent en permanence. Un mot qui n’est pas recherché aujourd’hui peut l’être demain et en vous positionnant dessus avant vos concurrents, c’est jackpot !

A ce sujet, savez-vous que 15% des requêtes faites sur Google sont nouvelles, soit 500 millions de requêtes par jour qui n’ont jamais été tapées auparavant.

L’idée est dons d’être précurseur et centré sur les attentes de vos clients.

Surveillez les évolutions de votre métier pour être à l’affût des nouvelles expressions utilisées par vos clients préférés.

Et puis, en travaillant des expressions précises, vous travaillez de façon indirecte des expressions plus génériques avec plus de recherches, car bien souvent les expressions précises contiennent l’expression générique dont elles sont dérivées.

S’il y-a une chose à retenir, c’est l’empathie ! Faites preuve d’empathie envers votre cible lorsque vous choisissez vos expressions !

Faites aussi attention aux décalages entre votre façon de vous exprimer (vous, expert de votre thématique) et celle de vos clients. Il y-a quelques fois de gros écarts !

COMMENT CHOISIR AVEC AMOUR ET ROI EN TÊTE SES MOTS-CLÉS ?

Avant de sauter tête baissée dans le choix des expressions clés, il est essentiel d’avoir déjà une cible bien définie. Vos personas doivent être bien travaillés, vous devez connaitre par cœur, leurs besoins, leurs attentes, leurs problèmes au quotidien, leurs succès attendus…

Si votre cible et vos personas ne sont pas encore bien définis, prenez le temps de le faire sérieusement avant de passer à l’étape du choix des mots-clés. Un persona bien établi vous aidera à avoir une meilleure empathie envers lui et à trouver les expressions qui feront tilt à ses yeux !

Dans l’idéal afin de mieux appréhender les expressions recherchées par vos clients, échangez un maximum avec eux, faites-les un maximum parler et noter les expressions qu’ils utilisent.

Parmi les outils que vous pouvez utiliser au cours de cette étape :

  • Entretiens clients classiques ;
  • Echanges informels autour d’un café ;
  • Sondages en tournant vos questions de façon la plus ouverte possible pour ne pas orienter d’une façon ou d’une autre les réponses.

En vous basant sur ces expressions, listez également toutes les expressions qui vous passent par la tête en gardant à l’esprit les 3 points essentiels d’une expression idéale (cf. plus haut).

Excel sera votre meilleur allié pour lister ces expressions et passer à la suite ?

Une fois que vous avez ce premier listing d’expressions, utilisez le générateur de mot-clé Google pour trouver des expressions connexes. Cet outil se trouve sur votre compte Google Ads. Si vous n’avez pas de compte, vous pouvez en créer un, pensez juste à stopper la campagne que vous allez devoir faire à la création du compte pour ne rien dépenser !

Si vous trouvez des expressions trop génériques ne répondant pas de façon précise à votre offre, vous pouvez repartir de ces expressions en y ajoutant un mot qui fera la différence.

Exemple :  si vous êtes consultant-e brand content spécialisé-e dans le B2B, vous allez préférer le terme « consultant brand content B2B » plutôt que simplement « brand content ». Dans cet exemple, si vous vous apercevez que votre clientèle n’a pas la maturité pour le terme « brand content » vous pouvez également opter pour un terme comme « consultant contenu de marque ».

C’est un exemple, mais l’idée est vraiment d’avoir des choses précises et également de se mettre à la place de sa cible.

UN TRAVAIL MÉTHODIQUE QUI VOUS FERA GAGNER UN TEMPS PRÉCIEUX POUR LA SUITE

Et oui… Vous vous en apercevez à la lecture de cet article, le choix des expressions n’est pas quelque chose qui se fait en 10 minutes top chrono !

Cependant une fois que vous aurez votre liste de mots-clés ultra ciblés, cela vous fera gagner un temps précieux pour les prochains mois.

Déjà, vous n’aurez pas à revenir sans cesse sur les mots-clés, ils sont bien définis et votre base de travail pour le référencement est solide.

En plus, grâce aux expressions identifiées, vous allez pouvoir planifier votre stratégie éditoriale sur les prochains mois.

Vous pouvez vous baser sur les expressions trouvées pour créer des sujets sur mesure. Un vrai gain de temps pour la suite. Les sujets bien définis, vous ne perdez pas de temps pour chaque article à trouver le sujet au préalable, vous attaquez directement la rédaction.

Source: Webmarketing-Com

Les PME ont du mal avec le digital

Bien que le digital soit un outil indispensable dans le monde professionnel pour l’acquisition de nouveaux clients, une récente étude menée par YouGov et Google montre pourtant que les PME ne sont pas encore totalement à l’aise avec cette façon de communiquer.

Toujours est-il que l’objectif principal de la plupart d’entre elles est d’élargir leur part de marché. Pour ce faire, il faudrait commencer par la création d’un site web attractif et qui respecte les normes en termes de référencement. Non seulement c’est un facteur clé incontournable pour pouvoir faire le poids face à la concurrence, mais cette action donne également un coup de pouce aux dirigeants souhaitant accélérer la croissance de leur entreprise.

LA PUBLICITÉ DIGITALE ATTIRE L’ATTENTION DES PME

Parmi les innovations relatives au digital, la publicité numérique attire l’attention des PME. Selon une étude récemment menée par YouGovplus de la moitié (53%) des managers français désirent solliciter cette approche pour atteindre leurs cibles et obtenir de nouveaux clients.

Par ailleurs, beaucoup d’entre eux sont persuadés qu’il s’agit d’un moyen idéal pour augmenter leur notoriété et améliorer leur e-réputation efficacement.

Cependant, il faut toutefois admettre qu’ils ont souvent des difficultés à aller plus loin dans cette approche en raison de la complexité des techniques de pub en ligne. Un grand nombre d’outils sont disponibles sur le net mais restent encore abstraits ou trop compliqués à l’utilisation pour certaines entreprises, surtout celles de petite taille. D’ailleurs, presque le quart des PME sollicitent de l’assistance de la part de professionnels de ce côté.

Si les éditeurs d’outils digitaux font le maximum pour apporter également une assistance de plus en plus complète à leurs clients, chacun est responsable de sa réussite.

Vous l’aurez compris, pour les PME l’insertion dans le monde digital représente, en effet, un investissement considérable aussi bien en matière de ressources que de temps.

LES EFFORTS DESTINÉS AU DIGITAL SONT MOINDRES

Cette étude révèle aussi une donnée très parlante : quasiment un tiers des PME n’ont pas de site internet (30%). Celles qui en ont ne possèdent pas toutes les techniques nécessaires pour leur optimisation et préfèrent tout simplement les délaisser.

D’ailleurs, 60% des PME qui ont pris le temps de réaliser un site internet avouent ne pas s’occuper de sa visibilité dans les moteurs de recherche. On sait qu’il est très difficile d’obtenir de nouveaux clients pour une entreprise si cette dernière n’est pas un minium visible dans les moteurs de recherche.

UN DOMAINE SOUS EXPLOITÉ

D’un côté, il y a les petites et moyennes entreprises qui cherchent à augmenter continuellement leurs clients. D’un autre côté, le digital est visiblement sous-exploité. Ce qui n’est pas le cas des grandes sociétés. Si l’internet donne la possibilité de vendre des articles et des services en ligne, seuls 16% des PME le font, alors que la part des Français qui ont recours à l’achat en ligne est de 85%.

De plus, la sécurisation de plus en plus poussée du commerce électronique encourage les internautes à prôner cette approche. Les dirigeants doivent en tirer profit pour pouvoir atteindre leurs objectifs tout en donnant satisfaction au public. En somme, ils se doivent d’être plus actifs pour pouvoir mettre en place efficacement des stratégies de marketing digital. Les managers doivent allouer dans les 20 ou 30 heures par semaine à leurs stratégies digitales (contre une heure actuellement).

QUELLES SOLUTIONS À L’HORIZON ?

Comme il l’est stipulé dans le premier paragraphe de cet article, les PME ont un réel attrait pour le digital et sont conscientes de l’importance de ce domaine dans l’accélération de leur croissance. Seulement, ces petites et moyennes entreprises françaises sont perdues au moment d’entamer ce virage vers le digital.

3 grands axes sont à développer pour permettre aux PME françaises d’accélérer leur mutation vers le numérique.

UN ENJEU POLITIQUE

D’un point de vue politique, il est nécessaire que les collectivités locales prennent conscience que chacune des PME de leur territoire doivent être accompagnées dans leur développement digital. Cela passe par des formations au sein des CCI (Chambres de Commerce et de l’Industrie) mais aussi par une sensibilisation à l’importance du digital. Depuis quelques mois, Google parcourt tous les départements de France pour organiser gratuitement des ateliers numériques visant à expliquer aux PME comment augmenter leur chiffre d’affaires grâce au digital. Seulement, c’est aux collectivités locales de solliciter Google l’organisation de ces ateliers.

Toujours du côté politique, il est anormal de constater qu’une PME sur trois n’a pas de site web. En plus d’un manque sensibilisation à l’importance du digital, il est possible que ces entreprises n’aient le budget nécessaire pour la création d’un site. Par conséquent, il pourrait être cohérent d’envisager la création de petites subventions aidant les PME à la création de leur site.

DES OUTILS PLUS ACCESSIBLES

La complexité des outils de marketing digital est un frein souvent évoqué par les PME. A cela, nous pouvons aussi ajouter le prix qui parfois peut être rebutant. On peut cependant remarquer que pour la création de sites web, les CMS comme WordPress offrent de plus en plus d’alternatives pour que le grand public puisse facilement créer un site web avec l’aide d’un webmaster.

UNE RÉORGANISATION AU SEIN DES PME

Enfin, ce sont les PME elles-mêmes qui vont être les premiers acteurs de leur réussite sur le web. Le digital doit être considéré comme un domaine spécifique pour lequel un ou plusieurs spécialistes y sont dédiés en continu.

Source : Webmarketing-com

Comment avoir plus d’abonnés sur Instagram ?

Instagram a su s’imposer en quelques années seulement en tant que plateforme phare et a réussi à conquérir des millions d’utilisateurs à travers le monde aux profils et aux âges différents…

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui indispensables si vous voulez vous faire connaitre et gagner en notoriété. Cela peut même être une source de revenus, leur importance est vraisemblablement capitale.

Encore faut-il savoir exploiter leur potentiel à fond et savoir en tirer profit au maximum.

Avoir un nombre conséquent de followers sur Instagram va donc très naturellement augmenter votre visibilité et vous permettre de faire croître votre activité.

Continuez à lire cet article si vous souhaitez obtenir de précieux conseils à ce sujet.

PROPOSER DU CONTENU DE QUALITÉ

Pas de formule magique vous l’aurez compris : le contenu de votre compte Instagram devra être soigné, de qualité, et attractif pour les visiteurs. Il vous faudra proposer quelque chose susceptible de les intéresser et/ou de les distraire.

Plus un compte est personnalisé et authentique, et plus il aura de chances de plaire aux internautes.

En effet, dites-vous qu’à travers votre compte, c’est un peu une histoire personnelle que vous relatez. Vous partagez votre expérience où vous mettez vos compétences à disposition des visiteurs.

Tachez de vous approprier un esprit et une idée générale et de rester cohérent dans ce que vous publiez et ce que vous proposez à vos followers.

Essayez de trouver le bon format de légendes : ni trop court ni trop long. Le contenu de ces légendes doit être pertinent, facile et agréable à lire.

Exploitez-le pour en dire un peu plus aux visiteurs de votre compte.

Soyez toujours à l’affût de nouvelles tendances, regardez un petit peu ce qui se fait et ce qui marche en ce moment, et essayez de vous en inspirer, mais tâchez quand même d’être unique.

Complétez votre profil, et votre biographie de manière professionnelle et créative.

Essayez d’améliorer vos compétences en SEO et en référencement naturel, afin de gagner quelques places et pouvoir apparaitre parmi les premiers résultats sur les moteurs de recherche.

C’est assez simple une fois que l’on arrive à comprendre le fonctionnement, et il ne suffit pas de grand-chose pour le maîtriser.

Simple mais efficace, cela vous permet d’avoir plus de followers sur votre compte Instagram, ça se développe et se maintien sur le long terme.

UNE PRÉSENTATION SOIGNÉE

Vos photos devront être impeccables, il est donc nécessaire d’investir dans un excellent appareil photo, ou un smartphone avec une excellente qualité d’image.

Pour embellir vos photos, pensez à l’utilisation de filtres divers.

On évite les filtres qui risqueraient de dénaturer une photo, ou de faire trop travailler et du coup pas très authentique.

Le traitement de vos photos est également une alternative à considérer.

Vous pouvez ajouter les filtres proposés par Instagram, utiliser une application de retouche photo, ou vous pouvez simplement régler les différents paramètres de la photo manuellement : comme le contraste, l’exposition, la luminosité, la netteté, etc.

Vous pouvez en apprendre plus en quelques clics en vous aidant d’une multitude de tutoriels en ligne. Vous pourrez par exemple apprendre quelques gestes simples qui vont améliorer la qualité de vos photos, comment faire d’excellentes prises, et ce, quel que soit les conditions dans lesquelles vous vous trouvez.

Vous pouvez également apprendre à manipuler divers logiciels de retouche photo. De nos jours, on trouve d’excellents logiciels simples d’utilisation et entièrement gratuits. Cela risque de vous prendre un peu de temps, mais cela en vaut largement la peine, et c’est bien plus facile que certains d’entre vous l’imaginent. Alors, pensez-y !

ON NE LÉSINE PAS SUR LES HASHTAGS !

En plus de faciliter la recherche d’un contenu précis pour l’utilisateur, les hashtags peuvent également être un moyen non négligeable pour générer du trafic vers votre compte et de gagner de potentiels followers.

Il faudra les intégrer directement avec la description de la photo en question.  Je ne vous répéterai jamais assez à quel point les mots clés sont importants dans un moteur de recherche.

Pour ce faire, il faut savoir choisir les mots clés en relation avec votre activité. Si j’ai un conseil à vous donner, et bien c’est de dresser une liste fixe de mots-clés qui concordent avec l’esprit de votre compte ou qui sont proches de ce dernier.

Vous pourrez alors rajouter à cette liste des mots clés additionnels en relation avec le contenu de l’image postée ou qui sont populaires en ce moment.

Plus il y en a, et plus vous aurez de chance d’être visible. Ne vous inquiétez pas, même si cela peut paraitre beaucoup, cette pratique ne peut que vous être bénéfique.

Pensez également à la géolocalisation, indiquez explicitement où la photo a été prise. En activant la géolocalisation, elle sera donc automatiquement associée à un lieu lors d’une recherche sur le réseau social, comme un restaurant ou un monument historique et cela peut attirer des visiteurs sur votre compte Instagram.

LE SECRET POUR AVOIR PLUS DE FOLLOWERS SUR INSTAGRAM : SE CRÉER SA PROPRE TRIBU

Votre communauté, c’est un peu vos ambassadeurs. Ce sont les fidèles de votre compte, ils vous suivent et interagissent régulièrement avec vous et réagissent à votre contenu.

C’est pour cela que créer de l’interaction avec les followers que vous avez déjà est également primordial. N’hésitez pas à répondre aux commentaires de vos abonnés ou à les liker, les suivre également s’ils proposent à leur tour du contenu susceptible de vous attirer. Leur poser des questions.

Bref, en les impliquant constamment, de façon à vous créer votre propre communauté, ces derniers seront peut-être amenés à partager votre contenu avec d’autres utilisateurs, vous recommander à leurs amis et cela ne peut qu’élargir votre audience.

Autre moyen d’agrandir sa communauté, utiliser d’autres réseaux sociaux ou d’autres plateformes dans lesquelles vous êtes également présent et actif : une page Facebook, un compte Twitter, un blog, LinkedIn, une chaîne YouTube et même dans les différents forums de discussion en ligne.

N’hésitez pas à mentionner vos comptes et à insérer des liens qui vont rediriger vos visiteurs vers ces dernières. Vos réseaux sociaux doivent être complémentaires.

ET POURQUOI PAS UN CONCOURS ?

Si vous générez déjà un trafic conséquent, n’hésitez pas à organiser des concours avec des giveaway. Ils ne doivent pas forcément être d’une grande valeur pour récompenser vos abonnés. Et vous pourrez même, si votre notoriété le permet, demander une aide d’un sponsor ou un partenariat avec une marque.

Ils peuvent par exemple y participer en partageant un lien vers votre compte et en taguant leurs amis, en rajoutant des commentaires à votre publication ce qui vous fait encore une fois, une source supplémentaire de trafic !

INVESTIR DU TEMPS, MAIS PAS N’IMPORTE COMMENT

Si vous voulez que votre compte Instagram reste attractif, il devra se renouveler continuellement, sans pour autant perdre en authenticité. Il est donc important de beaucoup s’investir pour obtenir des résultats sur le long terme.

Vous devez également publier du contenu de manière régulière pour pouvoir intéresser un maximum d’audience.

Un compte peu actif n’est pas très attractif pour les utilisateurs, surtout sur une plateforme comme Instagram, où ce dernier est constamment submergé de nouveautés et de toujours plus de contenus variés et innovants.

Choisissez le meilleur moment pour poster du nouveau contenu, le moment susceptible de générer le plus d’interaction.

Certaines personnes choisissent de poster à des heures fixes, d’autres préfèrent poster des photos plusieurs fois par jour.

Tout dépend de votre emploi du temps et de votre disponibilité. Mais je ne le répéterai jamais assez. Si l’on souhaite obtenir des résultats, il faudra inévitablement investir beaucoup de temps dans la gestion de votre compte Instagram.

ET SI ON FAISAIT APPEL À UN COMMUNITY MANAGER ?

Un community manager comme son nom l’indique est une personne qui se charge d’animer et de gérer vos réseaux sociaux. C’est un nouveau métier du web très en vogue et de plus en plus convoité.

La personne fait en quelque sorte tout le travail à votre place. Si votre budget le permet, vous pouvez également considérer le fait de faire appel à un freelance que vous trouverez facilement sur des sites spécialisés en quelques clics.

De plus en plus de sociétés et de jeunes entrepreneurs font appel à ces derniers et ils ont bien raison ! Cela leur permet de se concentrer sur d’autres aspects de marketing pour promouvoir leurs boites.

J’espère que cet article vous aura aidé. J’ai essayé de résumer 5 conseils que je trouve primordiaux pour avoir plus de followers sur Instagram, et qui à première vue, peuvent paraître évident. Mais une fois combinée avec votre site internet et exploités au maximum, ils porteront inévitablement leurs fruits et vous permettront d’obtenir des résultats optimaux.

Source: Webmarketing-Com

Comment tirer le meilleur profit de votre business avec des techniques de communication entrepreneuriale?
  1. Qu’est-ce que la communication entrepreneuriale?
  2. A quoi sert la communication entrepreneuriale?
  3. Types de communication entrepreneuriale
    1. Communication interne entrepreneuriale
    2. Communication descendante
    3. Communication ascendante
    4. Communication horizontale
  4. Communication externe entrepreneuriale
  5. Techniques de communication interne entrepreneuriale
  6. Techniques de communication externe entrepreneuriale

 

Comment améliorer le revenu de votre entreprise avec des techniques de communication entrepreneuriale

La communication entrepreneuriale s’est convertie en un facteur stratégique, aussi bien pour les petites, que pour les moyennes et grandes entreprises. Dans un environnement où la compétitivité ne cesse de croître, les entreprises ont dû repenser de nouvelles stratégies d’amélioration et de différenciation pour donner de la valeur à leurs produits/services, à la marque elle-même et à leur image.

1.  Qu’est-ce que la communication entrepreneuriale?

On entend par communication entrepreneuriale tous les processus utilisés par une entreprise pour déplacer l’information ou les personnes  d’un lieu vers un autre. Ce processus combine les deux sens de la direction de l’information : aussi bien la réception que l’émission.

Les mouvements de l’information peuvent se produire de manières différentes, entre les départements internes de l’entreprise ou vers l’extérieur.

2.  A quoi sert la communication entrepreneuriale?

La communication entrepreneuriale est devenue de plus en plus importante comme stratégie clé de l’entreprise. Les bénéfices qu’elle apporte sont nombreux, surtout dans l’environnement actuel dans lequel se développe notre société et le marché.

La principale fonctionnalité de la communication entrepreneuriale est celle de maintenir informés tous ceux que vous souhaitez, à tout moment. Mais elle comporte d’autres objectifs fondamentaux comme :

  • Elle est le lien entre l’entreprise et ses publics, qu’il s’agisse des employés, clients, fournisseurs…
  • Elle permet d’améliorer l’image qui se reflète à l’extérieur
  • Elle vous permet d’obtenir une amélioration de la réputation entrepreneuriale
  • Elle augmente la motivation des clients potentiels à acheter
  • Elle informe sur les produits/services entrepreneuriaux
  • Elle offre la possibilité de travailler dans une entreprise basée sur la transparence

3. Types de communication entrepreneuriale

Comme nous l’avons indiqué auparavant, la communication peut se transmettre aussi bien à l’intérieur de l’entreprise elle-même que vers l’extérieur. Bien qu’il s’agisse, dans les deux cas, de communication, les processus, lieu et finalités, sont différentes.

3.1. Communication interne entrepreneuriale

La communication interne de l’entreprise est celle qui se produit, comme son nom l’indique, à l’intérieur de l’entreprise, entre et avec les employés.

Les modèles de communication interne ont évolué avec le temps. Jusque dans les années 70, les employés des niveaux les plus inférieurs n’avaient pas le droit de s’exprimer dans l’entreprise, seule la Direction étant celle qui pouvait transmettre ces communications.

Avec le temps, les travailleurs ont lutté pour leurs droits, et nous sommes actuellement dans une société où la valeur de l’employé est ce qu’il y a de plus important. Actuellement, les employés sont l’image de l’entreprise, et c’est pour cela qu’il est si important d’en prendre soin.

Les experts recommandent de créer une communication interne qui flue de manière bi-directionnelle, c’est à dire, des interactions où il existe du feedback.

Il existe trois formes de communication interne de l’entreprise, qui se différencient selon le mode avec lequel est divulguée l’information.

3.1.1. Communication descendante

Il s’agit ici du modèle de communication interne le plus traditionnel, basé sur la hiérarchie de gestion, dans laquelle les messages sont transférés depuis les plus hauts niveaux vers les employés, en forme de pyramide.

Un type de communication interne unidirectionnel qui a pour objectif d’informer sur des objectifs, politiques d’entreprise ou de donner des instructions.

Cependant, ce type de communication n’est plus aussi fréquent de nos jours. En effet le fait que les employés aient voix et vote et qu’il existe un feedback entre la Direction et les employés, répercute positivement sur l’efficacité de l’entreprise et sur la confiance des employés envers cette dernière.

3.1.2. Communication ascendante

La communication ascendante se base sur les messages qui circulent depuis les niveaux inférieurs de l’organisation vers les niveaux supérieurs. C’est à dire depuis les employés vers la Direction.

Cette méthode consiste à ce que les employés puissent participer dans des décisions, proposer des idées et suggestions, donner leur avis, etc….

Il s’agit du complément dont la communication descendante avait besoin. Le plus important est de combiner les deux systèmes pour atteindre le type de communication entrepreneuriale interne suivant.

3.1.3. Communication horizontale

Surgit ainsi le modèle de communication interne entrepreneuriale le plus utilisé et le plus juste de nos jours. Cette communication bi-directionnelle, qui permet un feedback actif entre toutes les parties de l’entreprise, indépendamment du poste, permet la motivation et la dynamisation du travail quotidien de tous les agents de l’entreprise.

Un modèle basé sur la fraternité, l’égalité des conditions, la collaboration et le travail en équipe. De cette manière, l’équipe humaine est capable d’unir ses efforts pour atteindre un meilleur rendement et une meilleure efficacité dans l’entreprise.

3.2. Communication externe entrepreneuriale

La communication externe des entreprises montre l’image qui est reflétée au public extérieur en général, aux clients et aux prospects. Celle-ci s’intègre dans la communication corporative et a comme finalité d’améliorer l’image de marque, la réputation, l’augmentation des ventes et la création des liens étroits avec les clients actuels, les fournisseurs, les actionnaires et la société en général.

La communication externe, tout comme la communication interne, a également changé avec le temps. Alors qu’auparavant les stratégies de communications externes se centraient sur le produit, elle les ciblent dorénavant  sur les personnes.

Il est important de choisir á travers quels canaux de communication vous souhaitez faire connaître votre entreprise et définir le message qui doit être transmis. Il ne faut pas oublier de faire connaître les valeurs de l’entreprise étant donné que, en tant que personnes, nous nous sentons de plus en plus identifiées avec les marques, et donc avec les entreprises. Cela est bénéfique pour pouvoir créer un lien  client-entreprise plus étroit.

Souvent, les commerces commettent des erreurs comme celle de ne pas communiquer des changements, de ne pas bien choisir les bons moyens ou de mentir pour se faire connaître. Il ne faut pas oublier que, lorsque l’on parle de communication externe, on parle aussi de communication à des personnes, et les personnes veulent de la franchise et de l’honnêteté.

4. Techniques de communication interne entrepreneuriale

Aussi bien pour la communication interne que pour la communication externe, il existe différentes techniques pour mener à bien ces activités. En ce qui concerne la communication interne, nous pouvons citer celles-ci :

  • Envoi de bulletins internes
  • E-mails informatifs
  • Formations et séances groupales pour les employés, comme les programmes de coaching, cours ou conférences.
  • Techniques à travers des moyens sociaux : intranet corporatif, newsletter ou revues d’entreprise.
  • Actions en groupe comme des réunions, des visites aux dirigeants, etc….
  • Temps libre au bureau en groupe, comme par exemple pendant les pauses déjeuners.
5. Techniques de communication externe entrepreneuriale

Il est aussi important de savoir choisir les moyens appropriés à travers lesquels émettre et recevoir la communication, que le message qui est transmis à travers ces derniers.

La communication externe permet de montrer la transparence de l’entreprise, en partageant les valeurs à partir desquelles on travaille et les changements qui s’y produisent.

Les canaux et techniques employés dans la communication externe entrepreneuriale sont les suivants :

  • Un bon site internet. Votre site internet va définir la première impression que vont avoir vos clients de vous. Il est donc essentiel qu’il soit mis à jour régulièrement et qu’il reflète les valeurs de votre entreprise.
  • L’usage des réseaux sociaux. Créez de contenu, organisez des tirages au sort, des évènements, etc… sur les réseaux sociaux sur lesquels se trouvent vos prospects, afin de créer une relation de proximité avec eux.
  • Participez à des congrès ou des évènements liés au secteur de l’entreprise afin d’aller à la rencontre direct de vos prospects et clients.

Faites appels à une agence de communication ou une agence web afin de vous aider à mettre en place votre stratégie de communication.

Un autre aspect important à souligner est l’attention du service client. Ce service permet aux entreprises de communiquer avec leurs clients ou prospects. Bien que cette assistance peut être offerte sur les réseaux sociaux, chatbot, site internet de l’entreprise ou de l’établissement en question, les clients préfèrent encore le contact par voie téléphonique. Une méthode traditionnelle qui permet davantage de proximité et de confiance ainsi que des solutions plus concrètes et personnalisées.

Par conséquent, il est recommandé d’avoir un standard téléphonique PABX  pour administrer et distribuer les appels entrants, dans le but que tous les appels soient traités et ce, le plus rapidement possible. Dans le cas où l’entreprise ait un volume importants d’appels entrants ou sortants, l’usage d’un software de call center d’entreprise devient indispensable ;  un système qui offre de nombreux avantages et qui vous permet de gérer vos appels depuis n’importe où et avec de multiples fonctionnalités. Ces services qui sont logés sur le cloud vous offrent également la possibilité de recevoir les appels sur Internet, puisqu’ils fonctionnent sur voix IP WebRTC.

En définitive, la communication entrepreneuriale ne doit pas être mise de côté par la Direction de l’entreprise.  De cette communication dépendent de nombreux aspects qui y sont liés directement comme son image, sa réputation, sa motivation et surtout, des revenus finaux.

Il s’agit d’une stratégie qui doit être pensée à long terme, en proposant des objectifs initiaux et laissant à des personnes expertes dans ce domaine la prise de décisions et la mises en marche. Cependant, ces processus dans les organisations devront recevoir la collaboration et l’appui de tous les départements : financier, comptable, ressources humaines ou la Direction.

Augmenter les visites de votre site web grâce à Google Analytics

Comme tout responsable de site web, un de vos objectifs est d’augmenter vos visites mensuelles de votre site web, et améliorer votre positionnement sur Google. Le SEO est un travail de longue haleine, mais avec des données exploitées correctement vous pouvez vous faciliter la tâche. Nous allons voir dans cet article comment utiliser vos données Google Analytics pour améliorer votre SEO et ainsi augmenter le trafic vers votre site.

SOMMAIRE

1. Vérifier le temps de chargement de votre site
2. Faire remonter son site dans Google
3. Améliorer les pages qui fuient

1. VÉRIFIER LE TEMPS DE CHARGEMENT DE VOTRE SITE

Un temps de chargement de site trop long est l’un des problèmes majeurs qui va impacter votre référencement.

Il y a plusieurs possibilités en terme de chargement, soit c’est un problème général sur votre site, soit ce sont des contenus spécifiques qui ont un problème.

Dans les deux cas, il faut le corriger rapidement. Pour trouver ce problème, voici comment procéder :

Allez dans Google Analytics > comportement > vitesse du site > vue d’ensemble.

augmenter votre trafic web : Temps de chargement site web

Dans la capture ci-dessus, le temps de chargement est calculé sur un échantillon de 1517 pages vues. On voit que le temps moyen est de 9,62 secondes. L’idéal est d’être aux alentours de 4 à 5 secondes. En comparant avec les autres données, comme le temps de chargement moyen de la page qui est de 0,21 seconde, on peut penser que cela vient du site en lui-même ou du serveur. Un moyen d’affiner cette thèse est de faire un test avec GT Metrix par exemple. La capture ci-dessous montre le résultat obtenu après test.

SEO : Temps de chargement site web

Il ne s’agit donc pas d’un problème de site, même si en regardant les propositions d’améliorations de GT Metrix, il y a clairement des réglages serveurs à appliquer.

Nous allons donc regarder les pages en détail.

Pour ce faire, nous retournons dans Google Analytics : Google Analytics > comportement > vitesse du site > temps de chargement des pages

augmenter votre trafic web : temps de chargement pages

Vous allez obtenir les résultats suivants. Les données vous indiquent les pages qui ont un temps de chargement trop long. Nous allons affiner ces résultats pour obtenir les pages qui nécessitent un retravaille rapidement. Il s’agit souvent d’images trop lourdes.

SEO : Google Analytics Filtre avancé

Commencez par cliquer sur l’icône à droite de avancé (1) pour que cela change l’affichage et vous donne le résultat comme sur la capture ci-dessus, puis cliquez sur avancé (2).

Vous allez obtenir l’écran suivant :

Google Analytics Filtre avancé

Dans la partie 1, sélectionnez « temps de chargement moyen de la page » et renseignez 5 dans le champs 2, puis cliquez sur Appliquer (3. en bas à gauche).

Vous obtiendrez la liste des pages qui ont un temps de chargement supérieur à 5 secondes. Pensez à les optimiser rapidement pour augmenter les visites de votre site web.

2. FAIRE REMONTER SON SITE DANS LES RÉSULTATS DE GOOGLE

L’année dernière, nous avons conseillé au site mandaley.fr de réduire les publications de contenus pendant deux semaines. Et de profiter de ce temps pour  mettre à niveau leur ancien contenu.

Le résultat obtenu fut sans appel : «275% de conversions supplémentaires en provenance des 17 articles les plus lus».

Voici un conseil pour isoler vos anciens contenus au potentiel le plus élevé et les aider à atteindre de nouveaux sommets.

Je pars du principe que vous avez connecté Google Analytics et Google Search Console. Si ce n’est pas le cas et que vous ne savez pas comment le faire, voici un article qui vous y aidera.

Connectez-vous à Google Analytics puis Acquisition > Search Console > Requêtes

Requêtes Google Analytics

Vous obtenez le résultat ci-dessus. Vous trouvez quelles requêtes de recherche vous envoient le plus de trafic.

Ensuite pour chaque requête vous avez les informations suivantes :

  • Nombre de clics ;
  • Nombre d’impression ;
  • CTR (taux de clic / impression) ;
  • Position moyenne.

Le travail de Google est de fournir les meilleurs résultats à la requête de quelqu’un.

Les visiteurs s’attendent à ce que les articles dans les premières positions soient meilleurs, plus pertinents ou plus complets que ceux qui se trouvent en bas, n’est-ce pas?

En règle générale, c’est la raison pour laquelle les éléments situés en haut de la première page de Google sont davantage cliqués que ceux du bas.

Partant de là, notre objectif est donc de faire remonter vos contenus qui répondent aux requêtes souhaitées, mais qui sont sur la deuxième page. Vous savez celle où tous les cadavres sont enterrés 

Sur Analytics, cliquez sur l’option «avancée» et réglez la «Position moyenne» sur une valeur supérieure à «10».

augmenter votre trafic web : Google Analytics filtre des requêtes

Cliquez sur appliquer.

Sur la gauche, les clics sont très bas. Évidemment, ils sont sur la deuxième page de Google. Mais juste à droite, vous voyez le potentiel de ce contenu : des tonnes d’impressions.

SEO : Optimisation ancien contenu

Cela signifie que vous pourriez améliorer votre trafic web sur ces contenus, si vous étiez dans une bien meilleure position.

Vous savez ce qui vient ensuite : améliorez vos contenus selon la technique du skyscrapper ou  des redirections 301. Toutes ces choses amusantes.

3. AMÉLIORER LES PAGES QUI FUIENT

Pour notre dernier point concernant l’augmentation des visites de votre site web, nous allons aborder le problème des pages qui font fuir vos visiteurs.

Les taux de rebond sur l’ensemble du site sont inutiles s’ils sont pris de manière isolée.

Les taux de rebond pour les blogs seront sans aucun doute beaucoup plus élevés que ceux des sites commerciaux. Pas seulement à cause du contenu de votre site, mais aussi à cause du visiteur qui vient le voir. Souvent votre visiteur vient suite à une requête Google concernant un problème précis. La seule façon de glaner une idée est d’aller au fond des choses et de les confronter à un contexte.

L’obtention d’une meilleure position pour une page, comme dans l’étape précédente, est géniale. Mais seulement si ces personnes restent sur le site. S’ils s’abonnent à votre newsletter, se renseignent ou téléphonent, etc.

Voyons donc quelles pages sont les plus performantes en termes de trafic de recherche, mais ne parviennent pas à transformer ces visiteurs en prospects ou en clients.

Dans Google Analytics > Comportement > Contenu du site > Toutes les pages

Dans dimension secondaire, chercher source/support.

Puis cliquez sur avancé. Cette fois, sélectionnez «Source / Support» et écrivez dans le champ «Google / Organic».

Filtre analytics

L’objectif est de consulter uniquement les pages les plus performantes dont le trafic provient de Google. De cette manière, vous supprimez toutes les pages et tous les articles qui fonctionnent bien dans les campagnes payées ou qui viennent par le referral ou autres campagnes de relations publiques.

Triez vos résultats en fonction du plus grand nombre de vues. Ensuite, recherchez le «taux de rebond» et la «sortie%» à l’extrême droite.

pages les plus performantes site web

Le trafic de recherche sur les blogs a généralement des taux de rebond élevés. C’est juste la nature de la bête. Vous obtenez un trafic « froid » qui pourrait être intéressé par un sujet, mais pas vous.

Donc, ne le prenez pas personnellement.

Cependant, les pages avec un taux de rebond élevé et un pourcentage de sortie élevé posent problème.

Cela signifie que votre page est inintéressante.

Le contenu ne correspond pas à l’intention de recherche. C’est dépassé et donc hors de propos. C’est moche. Ce n’est pas adapté aux téléphones portables. Ce n’est pas assez long, etc.

Il y a plein de raisons possibles. Votre travail consiste à étudier, modifier, itérer et tester. Vous savez où chercher à partir d’ici.

Comment détecter que votre contenu est de mauvaise qualité ? En langage digital, c’est un contenu qui ne plait pas à vos visiteurs ou ceux-ci s’attendaient à trouver autre chose en cliquant sur le résultat Google.

Pour trouver ces contenus, nous allons chercher les contenus ayant un taux de rebond important via Google Analytics :

Allez dans comportement > contenu du site > toutes les pages

NB : pensez à enlever le précédent filtre

Sélectionnez « titre de page », cela rendra les données plus simples à lire.

Ensuite dans la colonne taux de rebond, cliquez sur taux de rebond afin d’avoir un tri par page ayant le plus fort taux de rebond à la plus faible.

pages non performantes

Voilà un aperçu de ce que vous pouvez faire rapidement et simplement pour augmenter les visites de votre site web.

Si vous voulez aller plus loin pour augmenter vos de visites sur votre site internet par mois, nous pouvons vous accompagner dans cette démarche. Veuillez prendre contact avec nous 🙂

Source: Webmarketing.com