Optimisez vos contenus avec Instagram Reels et Stories

Vous souhaitez optimiser vos contenus dans Instagram Reels et Stories ?

Ca tombe bien ! Instagram a ajouté de nouvelles fonctionnalités tout en peaufinant quelques options déjà existantes. Zoom sur ces nouveaux outils qui changeront complètement votre manière d’utiliser ce réseau social…

AUDIO MIX ET VOICE-OVER

Sur Reels, Instagram ajoute les nouvelles options Audio Mix et Voice-over dans vos outils de création de contenu. Elles sont disponibles en appuyant sur le microphone en haut de l’écran du compositeur Reels.

Elles permettent notamment d’ajouter des pistes audio supplémentaires aux clips Reels. TikTok a la même fonctionnalité, il n’est donc pas surprenant de le voir également apparaître dans Reels, un des concurrents de TikTok

UN FILIGRANE  REELS

Instagram ajoute également un filigrane « Reels » en haut à gauche de vos clips, ce qui garantira qu’ils ont bien été créés sur cette application lorsqu’ils seront repartagés.

PHOTOBOOTH ET MULTI-CAPTURE

Sur Instagram Stories, notons également le nouveau mode « Photobooth ». Celui-ci permet de prendre plusieurs photos en séquence.

Le nouveau mode «Multi-capture» semble également faciliter la même fonctionnalité, en prenant plusieurs photos à la fois, sans que vous ayez à appuyer sur le bouton à plusieurs reprises.

FILTRE COULEUR

Le nouveau mode « Filtre couleur » dans Instagram Stories permet quant à lui de définir l’intensité du filtre à appliquer sur la photo / vidéo.

Tous ces éléments sont des ajouts relativement mineurs certes, mais ce sont à coup sûr de nouvelles façons d’optimiser le contenu de vos Stories et de vos vidéos courtes sur Reels.

Source: Webmarketing.com
Comment adapter sa communication d’entreprise face au coronavirus?

Les indépendants et les entreprises de façon générale ont la vie dure depuis les mesures de confinement liées au coronavirus. Annulation, report, l’activité va être en berne ces prochains mois. Afin de surmonter ce passage à vide, voici quelques conseils pour adapter sa communication et son activité…

GARDER SON OPTIMISME

Durant cette période qui touche durement toute la population, il est important de garder son optimisme !

Profitez de ce temps de confinement pour remettre votre stratégie de communication à plat et préparer les mois à venir. Après cette forte baisse d’activité obligée par le coronavirus, il sera important de repartir à fond pour rattraper les mois perdus.

Soyez positif et préparez-vous dès maintenant à cette reprise !

GAGNER EN PROXIMITÉ AVEC SES PROSPECTS ET CLIENTS

Si la période n’est pas à la vente, les budgets étant pour la plupart gelés, c’est le bon moment pour gagner en proximité avec ses prospects et fidéliser ses clients.

Communiquez régulièrement avec eux, proposez-leur une adaptation de vos prestations, commencez à prévoir avec eux les prochains mois.

Il est important d’avoir un bon suivi. Comme nous, avec nos formations webmarketing et formateurs, vous avez surement dû annuler certaines de vos prestations. Essayez, dans la mesure du possible, de proposer différentes options pour maximiser les reports et minimiser les annulations.

Si votre activité le permet, pensez à proposer des services spécifiques. Un bel exemple avec de nombreuses entreprises insulaires dans le secteur de l’alimentaire qui ont mis en place des horaires réservé aux personnes dans le besoin.

L’entraide doit être une valeur à développer, que cela soit avec vos collègues, clients, partenaires.

Chacun doit se serrer les coudes pour passer cette crise du coronavirus.

RÉFLÉCHIR DÈS MAINTENANT À ADAPTER SON OFFRE

Adapter son offre est indispensable, la date de retour à la normale reste encore très floue, il est important de réfléchir à adapter son offre dès maintenant pour être prêt en cas de prolongation.

Cela prend du temps… mais… bonne nouvelle… le temps ne va pas manquer ces prochaines semaines !

Si vous avez un commerce ou une entreprise et ne faites pas encore de vente en ligne ou n’avez pas encore de présence en ligne, c’est le moment de vous y mettre.

Créer votre site vitrine, de vente en ligne ou même faire réaliser un refonte de votre site existant permettra d’optimiser votre temps et d’enclencher d’autres potentielles ventes à la sortie de cette période difficile.

Ce sont quelques exemples, mais de façon générale servez-vous de ces nouvelles contraintes pour proposer de nouveaux services adaptés.

L’OPTION DE L’OFFRE GRATUITE PENDANT LE CONFINEMENT LIÉ AU COVID 19

Beaucoup de médias ont mis en place des offres gratuites notamment canal+. C’est une excellente stratégie, l’offre peut ainsi être testée de façon massive. C’est également une belle façon de faire parler de sa marque.

Bien sûr, cela ne s’applique pas à toutes les activités, mais pourquoi pas réfléchir à proposer une offre gratuite limitée dans le temps afin de faire découvrir tout ou partie de votre offre.

EN PROFITER POUR TRAVAILLER SUR LES SUJETS DE FOND

Ces prochaines semaines vont être l’occasion de travailler sur vos sujets de fond.

Vous réfléchissez depuis plusieurs mois à lancer une nouvelle offre, remettre à plat votre communication, mettre à jour votre site…

Profitez-en pour travailler sur ces sujets qui sont sans cesse reportés faute de temps ! Soyez créatif : créez de nouvelles offres et services.

Dans cette démarche, nous pouvons vous accompagner et ainsi obtenir des résultats efficaces.

ADAPTER SA COMMUNICATION

Malgré la baisse d’activité, il est indispensable de maintenir une communication régulière. L’inbound marketing, le référencement naturel / SEO, l’email marketing et les réseaux sociaux seront vos meilleurs alliés.

TRAVAILLER SON SEO

Travailler son référencement sur Google prend du temps : création de contenus, de liens, optimisation du site… Profitez de cette période pour vous pencher sur ce sujet. Dans quelques mois, les résultats arriveront pour vous aider à relancer votre activité.

S’il y-a une action à la portée de tous et qui peux avoir un impact sur votre référencement c’est bien la création de contenus originaux et optimisés sur les termes générateurs de business.

COMMUNIQUER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Même si les réseaux sociaux sont actuellement submergés d’informations liées au COVID-19, à un moment donné les personnes vont avoir besoin de passer à autre chose.

Profitez-en pour communiquer de façon régulière sur l’ensemble de vos réseaux sociaux. Les gens chez eux vont avoir tendance à se connecter beaucoup plus régulièrement.

NE PAS OUBLIER L’EMAIL MARKETING

Communiquez également régulièrement avec votre base d’inscrits. Et si vous n’avez pas encore de stratégie d’email marketing en place, c’est le bon moment d’en lancer une. Nous pouvons également vous accompagner dans cette démarche.

SURFER SUR LES FORMATS DE VIDÉOS EN DIRECT

Webinaire, Facebook live ou autre, c’est le bon moment de mettre en place des communications en direct. Lancez-vous !

ADAPTER SES BUDGETS PUBLICITAIRES

Selon vos activités, adaptez vos budgets publicitaires. Pour certaines activités devenus impossibles avec le confinement mieux vaut ralentir vos budgets. Si les campagnes Google Ads peuvent être coupées facilement sans impact, privilégiez le ralentissement pour vos campagnes Facebook Ads, l’algorithme de Facebook n’aimant pas trop les arrêts et reprises de campagnes.

Inversement si votre activité en ligne vous permet de rebondir face à la situation, profitez-en pour maximiser vos budgets. La concurrence va diminuer et les tarifs aussi, la plupart des plateformes publicitaires étant basées sur un modèle d’enchères.

LES AIDES MISES EN PLACE PAR LE GOUVERNEMENT POUR LES ENTREPRENEURS ET INDÉPENDANTS

Pour finir sur le sujet, voici quelques aides mises en place par le gouvernement pour répondre à la situation du coronavirus.

Plusieurs aides ont été annoncées, l’URSSAF a par exemple automatiquement annulé l’échéance du mois de mars, elle sera reportée progressivement sur les prochains mois.

Les crédits en cours peuvent être échelonnés, un fond de solidarité des indépendants et petites entreprises est également en cours de mise en place. Il sera destiné aux entreprises ayant vu leur chiffre d’affaires baissé de plus de 70% et réservé aux entreprises dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 1 million d’euros.

Les factures d’eau, de gaz et d’électricité ainsi que les loyers peuvent être suspendus.

D’autres aides sont également en cours de déploiement, à ce sujet, je vous conseille de lire le dossier complet publié par le site “Monter son business” : Les aides pour entrepreneurs suite au Coronavirus.

Bon courage dans cette période compliquée, n’hésitez pas à partager vos bonnes pratiques via les commentaires de notre page Facebook !

Source: Webmarketing-com

 

Comment tirer le meilleur profit de votre business avec des techniques de communication entrepreneuriale?
  1. Qu’est-ce que la communication entrepreneuriale?
  2. A quoi sert la communication entrepreneuriale?
  3. Types de communication entrepreneuriale
    1. Communication interne entrepreneuriale
    2. Communication descendante
    3. Communication ascendante
    4. Communication horizontale
  4. Communication externe entrepreneuriale
  5. Techniques de communication interne entrepreneuriale
  6. Techniques de communication externe entrepreneuriale

 

Comment améliorer le revenu de votre entreprise avec des techniques de communication entrepreneuriale

La communication entrepreneuriale s’est convertie en un facteur stratégique, aussi bien pour les petites, que pour les moyennes et grandes entreprises. Dans un environnement où la compétitivité ne cesse de croître, les entreprises ont dû repenser de nouvelles stratégies d’amélioration et de différenciation pour donner de la valeur à leurs produits/services, à la marque elle-même et à leur image.

1.  Qu’est-ce que la communication entrepreneuriale?

On entend par communication entrepreneuriale tous les processus utilisés par une entreprise pour déplacer l’information ou les personnes  d’un lieu vers un autre. Ce processus combine les deux sens de la direction de l’information : aussi bien la réception que l’émission.

Les mouvements de l’information peuvent se produire de manières différentes, entre les départements internes de l’entreprise ou vers l’extérieur.

2.  A quoi sert la communication entrepreneuriale?

La communication entrepreneuriale est devenue de plus en plus importante comme stratégie clé de l’entreprise. Les bénéfices qu’elle apporte sont nombreux, surtout dans l’environnement actuel dans lequel se développe notre société et le marché.

La principale fonctionnalité de la communication entrepreneuriale est celle de maintenir informés tous ceux que vous souhaitez, à tout moment. Mais elle comporte d’autres objectifs fondamentaux comme :

  • Elle est le lien entre l’entreprise et ses publics, qu’il s’agisse des employés, clients, fournisseurs…
  • Elle permet d’améliorer l’image qui se reflète à l’extérieur
  • Elle vous permet d’obtenir une amélioration de la réputation entrepreneuriale
  • Elle augmente la motivation des clients potentiels à acheter
  • Elle informe sur les produits/services entrepreneuriaux
  • Elle offre la possibilité de travailler dans une entreprise basée sur la transparence

3. Types de communication entrepreneuriale

Comme nous l’avons indiqué auparavant, la communication peut se transmettre aussi bien à l’intérieur de l’entreprise elle-même que vers l’extérieur. Bien qu’il s’agisse, dans les deux cas, de communication, les processus, lieu et finalités, sont différentes.

3.1. Communication interne entrepreneuriale

La communication interne de l’entreprise est celle qui se produit, comme son nom l’indique, à l’intérieur de l’entreprise, entre et avec les employés.

Les modèles de communication interne ont évolué avec le temps. Jusque dans les années 70, les employés des niveaux les plus inférieurs n’avaient pas le droit de s’exprimer dans l’entreprise, seule la Direction étant celle qui pouvait transmettre ces communications.

Avec le temps, les travailleurs ont lutté pour leurs droits, et nous sommes actuellement dans une société où la valeur de l’employé est ce qu’il y a de plus important. Actuellement, les employés sont l’image de l’entreprise, et c’est pour cela qu’il est si important d’en prendre soin.

Les experts recommandent de créer une communication interne qui flue de manière bi-directionnelle, c’est à dire, des interactions où il existe du feedback.

Il existe trois formes de communication interne de l’entreprise, qui se différencient selon le mode avec lequel est divulguée l’information.

3.1.1. Communication descendante

Il s’agit ici du modèle de communication interne le plus traditionnel, basé sur la hiérarchie de gestion, dans laquelle les messages sont transférés depuis les plus hauts niveaux vers les employés, en forme de pyramide.

Un type de communication interne unidirectionnel qui a pour objectif d’informer sur des objectifs, politiques d’entreprise ou de donner des instructions.

Cependant, ce type de communication n’est plus aussi fréquent de nos jours. En effet le fait que les employés aient voix et vote et qu’il existe un feedback entre la Direction et les employés, répercute positivement sur l’efficacité de l’entreprise et sur la confiance des employés envers cette dernière.

3.1.2. Communication ascendante

La communication ascendante se base sur les messages qui circulent depuis les niveaux inférieurs de l’organisation vers les niveaux supérieurs. C’est à dire depuis les employés vers la Direction.

Cette méthode consiste à ce que les employés puissent participer dans des décisions, proposer des idées et suggestions, donner leur avis, etc….

Il s’agit du complément dont la communication descendante avait besoin. Le plus important est de combiner les deux systèmes pour atteindre le type de communication entrepreneuriale interne suivant.

3.1.3. Communication horizontale

Surgit ainsi le modèle de communication interne entrepreneuriale le plus utilisé et le plus juste de nos jours. Cette communication bi-directionnelle, qui permet un feedback actif entre toutes les parties de l’entreprise, indépendamment du poste, permet la motivation et la dynamisation du travail quotidien de tous les agents de l’entreprise.

Un modèle basé sur la fraternité, l’égalité des conditions, la collaboration et le travail en équipe. De cette manière, l’équipe humaine est capable d’unir ses efforts pour atteindre un meilleur rendement et une meilleure efficacité dans l’entreprise.

3.2. Communication externe entrepreneuriale

La communication externe des entreprises montre l’image qui est reflétée au public extérieur en général, aux clients et aux prospects. Celle-ci s’intègre dans la communication corporative et a comme finalité d’améliorer l’image de marque, la réputation, l’augmentation des ventes et la création des liens étroits avec les clients actuels, les fournisseurs, les actionnaires et la société en général.

La communication externe, tout comme la communication interne, a également changé avec le temps. Alors qu’auparavant les stratégies de communications externes se centraient sur le produit, elle les ciblent dorénavant  sur les personnes.

Il est important de choisir á travers quels canaux de communication vous souhaitez faire connaître votre entreprise et définir le message qui doit être transmis. Il ne faut pas oublier de faire connaître les valeurs de l’entreprise étant donné que, en tant que personnes, nous nous sentons de plus en plus identifiées avec les marques, et donc avec les entreprises. Cela est bénéfique pour pouvoir créer un lien  client-entreprise plus étroit.

Souvent, les commerces commettent des erreurs comme celle de ne pas communiquer des changements, de ne pas bien choisir les bons moyens ou de mentir pour se faire connaître. Il ne faut pas oublier que, lorsque l’on parle de communication externe, on parle aussi de communication à des personnes, et les personnes veulent de la franchise et de l’honnêteté.

4. Techniques de communication interne entrepreneuriale

Aussi bien pour la communication interne que pour la communication externe, il existe différentes techniques pour mener à bien ces activités. En ce qui concerne la communication interne, nous pouvons citer celles-ci :

  • Envoi de bulletins internes
  • E-mails informatifs
  • Formations et séances groupales pour les employés, comme les programmes de coaching, cours ou conférences.
  • Techniques à travers des moyens sociaux : intranet corporatif, newsletter ou revues d’entreprise.
  • Actions en groupe comme des réunions, des visites aux dirigeants, etc….
  • Temps libre au bureau en groupe, comme par exemple pendant les pauses déjeuners.
5. Techniques de communication externe entrepreneuriale

Il est aussi important de savoir choisir les moyens appropriés à travers lesquels émettre et recevoir la communication, que le message qui est transmis à travers ces derniers.

La communication externe permet de montrer la transparence de l’entreprise, en partageant les valeurs à partir desquelles on travaille et les changements qui s’y produisent.

Les canaux et techniques employés dans la communication externe entrepreneuriale sont les suivants :

  • Un bon site internet. Votre site internet va définir la première impression que vont avoir vos clients de vous. Il est donc essentiel qu’il soit mis à jour régulièrement et qu’il reflète les valeurs de votre entreprise.
  • L’usage des réseaux sociaux. Créez de contenu, organisez des tirages au sort, des évènements, etc… sur les réseaux sociaux sur lesquels se trouvent vos prospects, afin de créer une relation de proximité avec eux.
  • Participez à des congrès ou des évènements liés au secteur de l’entreprise afin d’aller à la rencontre direct de vos prospects et clients.

Faites appels à une agence de communication ou une agence web afin de vous aider à mettre en place votre stratégie de communication.

Un autre aspect important à souligner est l’attention du service client. Ce service permet aux entreprises de communiquer avec leurs clients ou prospects. Bien que cette assistance peut être offerte sur les réseaux sociaux, chatbot, site internet de l’entreprise ou de l’établissement en question, les clients préfèrent encore le contact par voie téléphonique. Une méthode traditionnelle qui permet davantage de proximité et de confiance ainsi que des solutions plus concrètes et personnalisées.

Par conséquent, il est recommandé d’avoir un standard téléphonique PABX  pour administrer et distribuer les appels entrants, dans le but que tous les appels soient traités et ce, le plus rapidement possible. Dans le cas où l’entreprise ait un volume importants d’appels entrants ou sortants, l’usage d’un software de call center d’entreprise devient indispensable ;  un système qui offre de nombreux avantages et qui vous permet de gérer vos appels depuis n’importe où et avec de multiples fonctionnalités. Ces services qui sont logés sur le cloud vous offrent également la possibilité de recevoir les appels sur Internet, puisqu’ils fonctionnent sur voix IP WebRTC.

En définitive, la communication entrepreneuriale ne doit pas être mise de côté par la Direction de l’entreprise.  De cette communication dépendent de nombreux aspects qui y sont liés directement comme son image, sa réputation, sa motivation et surtout, des revenus finaux.

Il s’agit d’une stratégie qui doit être pensée à long terme, en proposant des objectifs initiaux et laissant à des personnes expertes dans ce domaine la prise de décisions et la mises en marche. Cependant, ces processus dans les organisations devront recevoir la collaboration et l’appui de tous les départements : financier, comptable, ressources humaines ou la Direction.

Quel est l’impact de la notoriété pour l’entreprise?

Quelle est l’importance de la notoriété sur l’entreprise et son activité ? Développer sa notoriété est un des objectifs clés d’une entreprise si elle veut performer sur son marché et atteindre ses objectifs. Voici un guide qui vous aiguillera pour y parvenir…

QU’EST-CE QUE LA NOTORIÉTÉ ?

On définit la notoriété comme étant le niveau de connaissance qu’un individu a d’une entreprise, d’une marque, d’un produit ou d’une personne. 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE NOTORIÉTÉ

On distingue :

  • La notoriété spontanée (unaided recall, spontaneous recall) représentant le nombre d’individus en mesure de citer spontanément le nom du produit, de la marque ou de la personne. La première marque citée correspond à notoriété spontanée de premier rang, dite « Top of Mind » ;
  • La notoriété assistée (aided recall, roster recall, recognition) exprimant le nombre d’individus désignant le nom du produit, de la marque ou de la personne, d’après une liste de noms qui leur est soumise ;
  • La notoriété prouvée (proved recall) correspondant au nombre d’individus capables de citer certaines caractéristiques de la marque, du produit ou de la personne, prouvant son identification.

NOTORIÉTÉ ET IMAGE DE MARQUE

Ces deux notions proches sont corrélées : la notoriété dépend de l’image de l’entreprise en question. Avant d’atteindre un certain degré de notoriété, il faut donc au préalable construire une image de marque.

C’est la démarche marketing dite du « Branding ». Cela comprend le nom de l’entreprise, son logo, sa charte graphique (couleurs et polices d’écriture). C’est la base que toute entreprise, quel que soit son secteur d’activité ou le marché sur lequel elle exerce son activité, doit posséder. Ces éléments ne sont pas choisis au hasard, une réelle démarche de réflexion créative est nécessaire car cela va directement toucher votre cible potentielle, vos prospects et vos clients et impacter l’image que vous renvoyez.

Cette démarche de réflexion touche à plusieurs domaines, notamment : l’esthétisme et les contraintes qu’imposent les supports de diffusion ainsi que la psychologie du consommateur.  L’objectif est que votre marque imprègne un souvenir, idéalement positif et différenciant pour qu’on se souvienne de vous, mieux même, qu’on s’y identifie. L’idéal, c’est de susciter l’émotion :

« Votre image de marque est d’abord une construction émotionnelle. Le public réagit beaucoup plus facilement à l’émotion qu’à la raison, mais les gens aiment rationaliser leurs choix. »   

Drayton Bird

QUEL EST SON INTÉRÊT ? POURQUOI LA DÉVELOPPER ?

Produire un bien ou proposer un service de qualité, c’est bien ; le faire connaître à son public cible, c’est plutôt intéressant dans l’objectif d’augmenter son chiffre d’affaires. L’intérêt d’avoir une forte notoriété est de pouvoir générer du lead facilement et donc in fine du chiffre d’affaires : les futurs clients sont plus enclins à vous rencontrer ou à acheter votre produit et ont moins d’appréhension car ils ont en quelque sorte confiance en vous et en vos compétences.

Il est primordial de garder en tête que la construction de notoriété est un processus qui s’inscrit dans le temps et qui se fait par étapes. Il faut adopter une stratégie de communication précise et définie en amont. Il n’y a pas une stratégie valable et efficace pour toute entreprise, il faut la construire en fonction de :

  • Votre environnement ;
  • Qui vous êtes ;
  • Ce que vous faites ;
  • Message à diffuser ;
  • Moyens financiers dont vous disposez.

La démarche préalable à la définition d’une stratégie marketing et de communication consiste en des études de marché, de concurrence, de tendances actuelles afin de bien se positionner sur le marché et d’anticiper les tendances qui feront la différence auprès de votre cible.  

Déroger à sa stratégie peut avoir de graves répercussions : Warren Buffet, grand homme d’affaires, professeur et écrivain américain du XXIe siècle a dit : « Il faut 20 ans pour construire une réputation et cinq minutes pour la détruire. »

Cette maxime est d’autant plus vraie aujourd’hui, dans un monde digital où tout se sait. 

PAR QUELS MOYENS DÉVELOPPER SA NOTORIÉTÉ ?

LES MÉDIAS DITS « TRADITIONNELS »

Qui dit développer sa notoriété dit diffuser son image, son message à la bonne cible. On emprunte souvent la phrase de Brian Koslow : « le meilleur des médias, c’est le bouche-à-oreille. » (BAO en terme marketing)

Cela est vrai, mais dans une certaine mesure. En effet, le bouche à oreille est un vecteur efficace de communication car il suscite un engagement fort du fait de la personne qui véhicule le message : c’est souvent un ami, un proche à qui on fait confiance. Néanmoins, ce canal de communication est difficilement contrôlable par l’entreprise. Aussi, il est difficilement mesurable.

L’entreprise cherche à contrôler son image et le message qu’elle veut envoyer.

On peut se tourner vers les médias dits « traditionnels » comme l’affichage, la presse, la télévision, le cinéma ou la radio mais ces derniers représentent un coût financier non négligeable et une diffusion définie dans le temps. Leur utilisation n’est pas toujours pertinente. Ils sont le plus souvent adaptés aux entreprises B to C aux moyens conséquents.

On peut aussi se tourner vers de la communication dite « hors-média » comme les opérations promotionnelles dans la rue « street-marketing ».

LE MARKETING DIGITAL

Mais aujourd’hui, le meilleur moyen pour toute entreprise, quel que soit son secteur d’activité, de faire grandir sa notoriété, c’est bien entendu par la présence sur les médias digitaux. On entend par là :

  • Site internet, vitrine ou marchand ;
  • Réseaux sociaux ;
  • Blogs spécialisés.

Ces médias permettent de diffuser le message voulu, à un public ciblé au moment voulu. C’est le domaine d’action du marketing digital.

Pour ne pas s’y perdre et gagner en efficacité, il est important de définir la stratégie appropriée à votre besoin. Il faut adopter des choix stratégiques qui mèneront à bien les objectifs fixés. Par exemple, sur quel réseau social interagir ? Comment ? A quelle fréquence ?  Il vaut mieux se faire guider par des experts du métier que de s’y lancer seul, c’est le moyen le plus sûr pour parvenir à ses objectifs.

Voici une liste exhaustive des avantages qu’offre le marketing digital :

  • Le marketing digital permet une interaction directe avec le client ;
  • Les informations obtenues sur les consommateurs vous aident à adapter l’offre et à proposer un produit ou service personnalisé qui correspond à leurs besoins ;
  • Le marketing digital favorise la fidélisation et la satisfaction des clients par une relation durable et de qualité ;
  • Il permet aussi de faire des économies de coût et de budget : s’offrir un site web coûte moins cher qu’installer une boutique physique ;
  • Le marketing digital crée une disponibilité 7 j/7, 24 h/24 de votre entreprise ;
  • L’ouverture à l’international est facilitée ;
  • Le gain de visibilité améliore votre image de marque et permet de toucher un public plus large ;
  • Le marketing digital offre bien plus de facilités et de possibilités (pour l’entreprise, mais aussi pour les salariés grâce au télétravail) ;
  • Les résultats sur les performances de votre entreprise sont beaucoup plus précis grâce à l’analyse des KPI (Key Performance Indicators) ;
  • Le marketing digital permet également de cibler de nouveaux clients, de détecter des leads et ainsi de se différencier de la concurrence grâce à une stratégie sur mesure.

En résumé, les démarches pour parvenir à une forte notoriété et une image positive demandent au préalable la définition de stratégies qui découlent de choix, dans le but d’atteindre des objectifs fixés. Le marketing digital est un formidable outil pour y parvenir et est sans conteste, aujourd’hui, un moyen très efficace. La formule idéale pour gagner en notoriété et donc en chiffre d’affaires est d’accorder le bon mix entre stratégie média, hors média et digitale.

Source: Webmarketing-Com

L’importance du branding en e-commerce

Dans le marché d’aujourd’hui, se distinguer parmi des milliers et milliers de compétiteurs est très difficile. Le branding est encore plus important si vous avez un ecommerce, car tout passe par internet. Il est désormais essentiel d’avoir un design de marque efficace, ce qui est un réel challenge pour beaucoup d’entreprises. Cette tâche passe par plusieurs étapes que cet article a réuni pour vous rendre la vie plus simple.

1. EN LIGNE ET HORS LIGNE !

Ce n’est pas la première chose à laquelle vous pensez quand vous entendez le mot e-commerce…mais tout branding passe aussi par le print et le physique.

Même si vous travaillez primordialement sur internet, le marketing hors ligne est toujours efficace.

Envoyer des flyers et des petits objets aux couleurs de votre marque dans des enveloppe en carton pour vous assurer de leur sécurité est une pratique simple, efficace mais pourtant peu répandue. C’est donc un moyen de différenciation vis à vis de la concurrence.

2. UN LOGO DE QUALITÉ !

Sur internet, tout passe par la vision. Tout ce qu’un client potentiel voit doit attirer son regard. Cela passe par un logo. Et ne vous détrompez pas, c’est bien plus qu’une petite image que vous mettez en favicon de votre site. Il s’agit de la première chose que vos clients potentiels voient. Pour un e-commerce, il doit être parfait, car votre client doit le distinguer de tous les autres sites que l’usager a vu au cours de sa navigation ! Avoir un logo unique et de qualité est l’une des tâches les plus difficile du brand design.

Une autre chose essentielle pour parvenir à créer votre logo, c’est le choix de la couleur ! Sachez que les couleurs ne sont jamais choisies au hasard, elles ont toutes une signification. Vous devez donc rechercher sur la théorie des couleurs et leurs sens divers avant de choisir celle(s) qui représentent réellement la vision de votre marque.

3. MAIS LE BRAND DESIGN, CE N’EST PAS QU’UN LOGO !

Il peut parfois paraître que design de marque signifie un bon logo, et voilà! Votre image est prête. Détrompez vous! Pour bien comprendre votre marque, et, surtout, pour que vos clients potentiels la comprennent, il y a quelques points importants à prendre en compte.

4. UN SITE CLAIR, SIMPLE ET CONCIS.

Cela va de soit mais un ecommerce avec un mauvais site… ce n’est pas possible! N’hésitez pas à embaucher un web designer réputé qui comprend l’image de votre marque et saura créer le site parfait pour vous. Ici aussi, les couleurs jouent, mais la simplicité d’usage du site, ainsi que le nombre de liens internes, sont aussi des choses fondamentales que vous ne pouvez pas ignorer. Si vous avez un petit budget, nous vous conseillons de prendre contacte avec E-Dev Multimedia pour un projet adapté à vos besoins.

5. VISION, MISSION, VALEURS !

Il est souvent dit que les gens n’achètent pas ce que vous vendez mais ce pourquoi vous le vendez. C’est pourquoi vous devez à tout prix avoir une idée derrière votre marque, et pas uniquement votre produit. Quel est votre but? Comment comptez-vous l’obtenir? Une fois vos valeurs, mission, et vision mises en place, toute décision prise sera beaucoup plus simple, et vos clients, mais aussi vos partenaires, auront une idée précise de la direction que vous voulez prendre avec votre marque!

Source: LePtitDigital

Voici les outils indispensables pour les community managers d’aujourd’hui

Être CM, c’est pouvoir jongler entre plusieurs tâches, réseaux sociaux et clients. Il existe des outils indispensables pour aider les community managers. Ces solutions sont nombreuses et il est parfois compliqué de s’y retrouver et de choisir le logiciel le plus adapté à vos besoins. Nous vous proposons, selon nous, les outils indispensables pour un community manager aujourd’hui…

1. LES OUTILS À CONNAÎTRE DE CRÉATION DE VISUELS

Parmi les outils indispensables pour un community manager, nous avons bien évidemment les outils de création de visuels. Pour créer des visuels impactants, il existe toute une série de logiciels et de sites efficaces. Nous avons décidé de n’en citer que trois ici, car la liste pourrait, bien évidemment, être bien plus longue. 

CANVA

On ne le présente plus. Vous pouvez créer des visuels en quelques minutes grâce à cet outil gratuit (il existe également une version payante du produit.) C’est une bonne alternative à Photoshop. Vous pouvez vous inspirer de templates et les modifier pour qu’ils correspondent à votre communication ou partir de zéro et tout créer vous-même.

Vous pouvez ainsi créer des visuels pour les réseaux sociaux, mais également des brochures, des logos, des cartes de visite, etc. Laissez votre imagination vous guider et découvrez-vous un talent graphique !

ANIMOTO

Vous devez réaliser des vidéos pour vos réseaux sociaux ? Voici un service de création vidéo qui peut remplacer Adobe Premiere Pro. Vous avez un essai gratuit de quatorze jours et puis vous avez le choix entre plusieurs formules payantes.

Tout comme Canva, vous avez des templates à votre disposition pour créer vos vidéos. Vous pouvez également choisir l’objectif de votre réalisation pour toucher au mieux la cible.

CRELLO

Crello est en quelque sorte un mix entre Canva et Animoto. En effet, il vous permet de créer des visuels, mais également des réalisations animées. Ce format est intéressant et attire l’œil sur les réseaux sociaux.

Cet outil est gratuit, mais vous pouvez passer en version pro pour enlever le “created in Crello”. Amusez-vous avec des images animées qui étonneront vos fans sur les réseaux sociaux ! 

2. LES OUTILS INDISPENSABLES DE GESTION DES COMPTES

Quand on est community manager, il faut savoir se plier en quatre entre différents comptes clients et réseaux sociaux pour pouvoir publier quand il le faut. Voici une sélection de moyens essentiels pour les community manager afin de mieux s’y retrouver. Inutile donc, ici, de citer Facebook Business Manager et Tweetdeck qui sont utiles si vous ne gérez qu’un seul client.

BUFFER

Buffer est sans doute l’un des outils les plus indispensables pour les community managers. Grâce à Buffer et à son interface simple d’utilisation, vous pouvez programmer vos publications sur différents réseaux sociaux des mois à l’avance. Vous avez donc la possibilité de publier sur Facebook, Twitter, LinkedIn via une seule et même plateforme. Vous décidez donc si vous désirez publier immédiatement vos contenus ou les publier plus tard. Buffer se chargera de les garder et de les mettre dans une sorte de file d’attente afin de les publier le moment venu. De plus, il existe une extension Buffer que vous pouvez installer sur votre navigateur afin de vous simplifier encore plus la vie. 

HOOTSUITE

Hootsuite est assez semblable à Buffer, sauf peut-être au niveau de la facilité d’utilisation. En effet, Hootsuite est moins clair que l’outil présenté plus haut. Ici, vous pouvez gérer comme bon vous semble votre tableau de bord (ou flux). C’est vous qui décidez comment vous agencez votre flux. À vous de voir si vous désirez un flux par réseau social ou un flux regroupant les messages de tous vos réseaux. 

AGORA PULSE

Agora Pulse est un outil de gestion des réseaux sociaux par excellence. Il est certainement l’un des plus complets du marché. En effet, il propose de nombreuses fonctionnalités comme la planification de publication bien entendu, met à disposition des statistiques, permet la création de concours sur les réseaux sociaux, etc. Vous avez également accès aux mentions et aux messages privés à un seul et même endroit. 

3. LES OUTILS ESSENTIELS DE CURATION DE CONTENU

Pour trouver l’inspiration pour les nouveaux contenus, il est important de faire une bonne veille et de bien réaliser la curation de ses contenus. Pour cela, voici trois outils indispensables pour les community managers.

FEEDLY

Feedly est une vraie mine d’or pour trouver l’inspiration pour ses contenus textuels. En effet, Feedly vous permet de réunir à un simple endroit les blogs, sites, médias qui vous intéressent pour avoir un condensé d’informations chaque jour sur les thématiques que vous avez choisi. Il est même possible de créer des catégories précises pour pouvoir distinguer divers sujets.

Vous pouvez retrouver Feedly sur votre ordinateur portable ainsi que sous sa forme d’application mobile. Vous avez ainsi toujours l’agrégateur de flux RSS avec vous pour vous tenir au courant des dernières nouveautés.

BUZZSUMO

Buzzsumo vous permet de rechercher à l’aide d’un mot-clé tout ce qui peut se passer sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest, etc. Le site vous proposera ainsi les contenus les plus adaptés à votre recherche et les plus populaires en temps réel tout en indiquant le taux de partages, d’engagement ainsi que les liens qui ramènent vers les pages en question. Vous avez également la possibilité d’utiliser des filtres pour améliorer la qualité de votre recherche. Vous avez à votre disposition une version gratuite, mais limitée.

SCOOP.IT

Certainement un des outils les plus utilisés en termes de curation de contenu, Scoop.It analyse, grâce à ses robots, le web sous toutes ses coutures et vous propose ses résultats sous une forme simple d’un journal en temps réel. 

4. LES OUTILS INCONTOURNABLES POUR S’ORGANISER

L’organisation est une chose primordiale pour un bon community manager. En effet, passer d’un client à un autre tout en gérant plusieurs réseaux sociaux demande beaucoup d’organisation. C’est pourquoi nous vous présentons trois solutions incontournables pour les CM afin de gagner du temps au quotidien.

GOOGLE DRIVE

Doit-on encore présenter Google Drive ? Comme son nom l’indique, c’est un service proposé par Google pour stocker vos images, documents, présentations, etc. dans le cloud pour que vous y ayez accès n’importe où.

Vous pouvez ainsi créer des documents, des présentations, des tableaux sur cette plateforme. Vous pouvez également partager vos dossiers avec vos collègues ou clients via Google. C’est une manière simple de stocker ces informations afin de pouvoir les modifier quand on veut et où on veut. 

TRELLO

Trello est une sorte d’outil en ligne de gestion de projet. Vous disposez d’un tableau sur lequel vous affichez des cartes avec les tâches à effectuer. Vous créez ainsi des listes “à faire”, “réalisation” et “fait” et vous glissez ces cartes dans les bonnes colonnes. Cela permet de vous y retrouver dans votre travail et dans vos différentes missions.

Vous pouvez assigner des personnes sur ces cartes pour qu’elles puissent suivre l’évolution de l’opération et interagir avec vous. Vous avez également la possibilité d’attribuer des étiquettes de couleurs avec une certaine nomination, des dates limites, des checklists pour ne rien oublier, etc. 

SLACK

Slack est une messagerie comme Whatsapp ou Messenger peuvent l’être. À la différence que Slack est une plateforme de communication plus professionnelle. C’est un genre de chat où vous pouvez créer des chaînes spécifiques en fonction de vos collègues ou des départements avec lesquels vous devez traiter. Vous ne vous tromperez donc plus de destinataire.

De plus, Slack intègre les applications comme Trello, Google Drive, etc. La plateforme vous permet également de téléphoner, de passer des appels vidéo ou de partager votre écran pour faciliter votre travail. 

5. LES OUTILS POUR TROUVER DES VISUELS LIBRES DE DROITS

Pour finir, le choix des bons visuels est essentiel. L’image est impactante, et bien choisie, elle peut faire toute la différence. Pour cela, il faut les bons outils pour les community managers. Trois sites à connaître absolument ont retenu notre attention, mais il en existe bien d’autres.

PEXELS

Pexels offre une grande gamme de photos magnifiques sur des sujets libres et variés. Vous pouvez choisir votre langue entre l’anglais et le français, et commencer vos recherches d’images. Les photos proposées sont de très grandes qualités.

Pexels video est un dérivé de Pexels, et celui-ci offre des vidéos libres de droits. Vous pourrez ainsi trouver des courtes vidéos sur de nombreux thèmes. Le catalogue est encore un peu limité, mais vous pouvez trouver quelques images intéressantes pour agrémenter vos créations vidéo. 

UNSPLASH

Tout comme Pexels, Unsplah est une plateforme qui propose des images libres de droits. À l’instar de Pexels, vous devez réaliser vos recherches en anglais sur ce site. 

COVERR

Coverr est un site qui met à disposition des internautes plusieurs vidéos de très bonne qualité. La plateforme vous suggère des thèmes tels que nature, nourriture, personnes, technologie, etc. À vous de faire votre choix ! 

Vous avez à présent une panoplie d’outils indispensables pour les community managers à votre disposition afin de gérer au mieux votre journée de community manager et ne plus perdre des heures à jongler entre différents logiciels, comptes, clients, etc.

Source: Webmarketing-Com