Bientôt les SMS remplacés par les RCS

Serait-ce bientôt le début de la fin des SMS ? La norme SMS va bientôt être remplacée par la messagerie RCS, récemment mise à jour sur Google Messages…

Google a mis à jour son application Messages pour les utilisateurs du monde entier, achevant le déploiement de la messagerie RCS (Rich Communication Services). Il a déjà commencé à tester le chiffrement de bout en bout au cours des dernières années dans des conversations individuelles.

La messagerie RCS, que Google déploie progressivement depuis le milieu de l’année dernière, est la prochaine génération de messagerie SMS. Chaque utilisateur sur Android disposant de l’application Messages a désormais accès à la messagerie RCS via son opérateur ou directement depuis Google.

GOOGLE AMÉLIORE L’EXPÉRIENCE MESSAGES

Cette mise à jour offre une expérience utilisateur plus interactive, moderne, universelle et interconnectée, avec des images haute résolution, des vidéos, de l’audio, la possibilité de discuter via Wi-Fi ou des données.

Grâce au chiffrement de bout en bout, les seules personnes capables de voir le contenu d’une conversation sont les deux personnes qui se parlent via l’application Messages, pour protéger ses informations personnelles et sa vie privée.

Cette nouvelle fonctionnalité sera déployée pour les bêta-testeurs à partir de ce mois de novembre et continuera l’année prochaine.

Source : Google & Webmarketing.com

 

Metier Digital Search Google
Comment les métiers du digital sont-ils devenus dépendants de Google ?
L’épidémie de Covid-19 a eu pour effet d’accélérer plus encore la transition numérique des entreprises. Ces dernières priorisent désormais les investissements en lien avec le digital pour assurer la continuité de leur activité. Moins touchés par la crise (le télétravail étant déjà très présent sur ce secteur), les métiers du digital continuent de se déployer. Mais si leur avenir semble aujourd’hui tout tracé, ils n’en demeurent pas moins confrontés à un contexte économique et concurrentiel de plus en plus complexe.

LE DIGITAL : UN SECTEUR TOUJOURS EN PLEIN ESSOR

Le Big Data et les nouvelles technologies d’intelligence artificielle et de machine learning ont contribué à l’explosion des métiers du digital ces dernières années. Le secteur a ainsi été marqué par de profondes transformations tant au niveau structurel que stratégique.

Pour répondre à une demande de profils de plus en plus spécialisés de la part des entreprises, de nouvelles professions ont vu le jour.

Aujourd’hui, les compétences en lien avec la donnée ont la côte : Data Scientist, Architecte Big Data ou encore Business Intelligence Manager font partie des métiers les plus demandés par les recruteurs.

Même chose du côté des communautés web et de la réputation digitale auxquelles les entreprises accordent de plus en plus d’importance. Les Community Managers, Growth Hackers et Développeurs Web sont particulièrement recherchés pour développer et optimiser la présence en ligne.

D’autres acteurs comme l’agence Orixa Media valorisent leur expertise multi-leviers (SEO / SEA / Social et Shopping Ads…), auprès des professionnels pour les accompagner dans le pilotage de leur stratégie d’acquisition digitale. Preuve que cette dernière figure désormais parmi les principaux objectifs marketing des entreprises.

Comme évoqué plus haut, la crise sanitaire n’a fait que renforcer l’adoption de nouvelles formes de travail dans le secteur. Freelancing et télétravail sont de plus en plus présents pour ces professions qui ont moins de difficultés à s’adapter aux changements de contexte.

Si les métiers du digital affichent des perspectives d’avenir plus que réjouissantes, ils restent néanmoins confrontés à deux enjeux majeurs. Une concurrence de plus en plus accrue d’une part, et, d’autre part, des exigences complexes imposées par le domaine du Search Marketing.

UNE « GOOGLE DÉPENDANCE » DE PLUS EN PLUS PRONONCÉE

À l’heure actuelle, Google règne en maître sur l’univers du digital et plus particulièrement celui du Search Marketing (« marketing de la recherche »). Si l’on parle de « Google dépendance », c’est parce que le moteur de recherche Google concentre à ce jour 94% des requêtes internet et constitue, de ce fait, la principale source de trafic en France.

Une dépendance qui concerne aussi bien les petits sites e-commerce que les grands sites de presse voire les distributeurs. Tous partagent en effet des objectifs de visibilité, d’acquisition et de fidélisation qui dépendent inévitablement de l’algorithme de Google.

Le constat est sans appel : impossible de faire l’impasse sur ce leader de la recherche internet au risque de ne pas être référencé et donc, de perdre la quasi-totalité du trafic vers son site web. Une éventualité qui ne peut en être une pour la majeure partie des acteurs de la filière, qu’ils soient agence web, petit e-commerçant ou responsable SEO d’une entreprise ou d’une marque.

L’activité digitale des entreprises est devenue une nécessité, si bien que ces dernières se voient dans l’obligation d’être « Google compliant » (c’est à dire : conforme avec le cadre réglementaire de Google) si elles espèrent voir leur stratégie digitale performer.

Le moteur de recherche dont l’objectif officiel est de proposer des pages de résultat toujours plus riches et hautement qualifiées communique régulièrement sur un certain nombre d’indicateurs (bonnes pratiques en matière d’optimisations techniques et de diffusion de contenu). Pour autant, difficile pour les experts en SEO de prédire ses futures évolutions.

D’où la nécessité de faire preuve de réactivité et de flexibilité afin de pouvoir rapidement adapter son site aux exigences futures du premier des GAFA. S’ils ont mieux réussi que d’autres à traverser la crise du Coronavirus, les métiers du digital doivent maintenir le cap à l’aube d’une digitalisation de plus en plus massive.

Source: Leptitdigital.fr

Strategies et outils webmarketing en Corse
4 web stratégies à connaître absolument en webmarketing !

Aujourd’hui, faire la promotion d’une entreprise ou d’un produit passe par différentes étapes et utilise divers moyens. En effet, posséder un site web est loin d’être suffisant pour vendre et s’affirmer en ligne.

Il vous faudra beaucoup plus qu’un site web peu importe à quel point le vôtre est unique, design ou fonctionnel. Pour compléter la création de votre site web, il existe le webmarketing. Fonctionner sans stratégie webmarketing adéquate, c’est tout simplement vous rendre à l’évidence que personne ne parlera jamais de vous et d’accepter l’anonymat pour vous et votre entreprise.

Le webmarketing se base sur l’utilisation de différentes stratégies et outils afin de vous offrir la visibilité que vous recherchez surement. Il existe une pléthore de stratégies et d’outils utilisables dans le domaine du webmarketing. Découvrez-les ici.

WEBMARKETING : 4 STRATÉGIES POSSIBLES À METTRE EN ŒUVRE

La stratégie webmarketing peut se définir comme un élément faisant partie de la stratégie générale d’une entreprise. Elle a pour but de mettre en accord la stratégie marketing de votre entreprise avec les spécificités et les nouveaux défis ou outils du monde numérique. L’offre, le blog, le référencement naturel (SEO) et les réseaux sociaux sont quelques stratégies que nous découvrirons sans plus tarder.

DÉFINIR CLAIREMENT UNE OFFRE

Définir une offre peut paraître simple et évident, mais il n’en est rien. En effet, plusieurs entreprises sont incapables de passer un message clair définissant sans détour l’offre qu’elles proposent. Il est important que le client puisse comprendre le service ou le bien que vous lui proposez, et cela sans avoir à trop chercher. Pour proposer à votre clientèle des biens et services auxquels ils adhèreront sans réfléchir, il est important de bien les connaître : tranche d’âge, attentes, goûts, etc. Pour se faire, il est important de communiquer adéquatement avec vos clients et vos futurs clients dans le but de proposer des offres taillées sur mesure pour chaque type de profil.

LA CRÉATION DE BLOGS

Décider d’investir dans la création d’un blog pour votre entreprise est un moyen sûr d’améliorer l’ensemble de votre stratégie marketing. Créer un blog et le maintenir actif surtout pour un site de vente demande énormément de temps, mais apporte un retour sur investissement de taille. Le blog est indispensable pour créer une communauté autour de votre entreprise. Il est fait à moindre coût et est un excellent moyen de créer des liens qui auront pour rôle d’assurer un bon positionnement de certaines pages de votre boutique en ligne. Enfin avec un blog, vous pourrez gagner la confiance des internautes plus facilement étant donné que tout le monde a besoin d’être rassuré avant tout achat. À votre plume donc pour rédiger des articles intéressants et dignes d’un détour !

LE RÉFÉRENCEMENT NATUREL

Également appelé « SEO », le référencement naturel est composé d’un ensemble de techniques dont le but est d’augmenter votre visibilité sur les principaux moteurs de recherche. Comment fonctionne le référencement naturel ? Eh bien, notez que le SEO se déploie à deux différents niveaux : sur votre boutique en ligne et en dehors de celle-ci.

En interne, l’adéquation des contenus de votre page aux recherches faites par les internautes est le facteur principal qui permettra de vous positionner en tête de liste lors d’un résultat de recherche sur Google. En externe, Google par le biais des enquêtes de popularité se fera une image de votre entreprise et décidera de vous accorder ou non sa confiance. Ainsi, plus vous serez connu et mentionné à partir de liens sur d’autres pages et plus vous inspirerez la confiance pour plus de chance d’être positionné en tête de liste des résultats de recherche sur Google. Une technique infaillible pour améliorer le référencement naturel de votre entreprise est de positionner des mots clés en rapport avec votre activité et les besoins des internautes. Une agence comme E-Dev Multimedia peut par exemple vous aider à optimiser votre stratégie SEO.

PROFITER DES RÉSEAUX SOCIAUX

Les réseaux sociaux représentent une véritable manne à exploiter le mieux possible. Ils représentent un moyen sûr d’augmenter le nombre de personnes qui s’intéressent à votre affaire et à votre offre. La seule règle est de bien réfléchir avant de vous y lancer vu qu’il est important pour votre image et celle de votre entreprise de bien prendre soin de toutes vos pages. Ici, la règle qui prévaut est celle du tout ou rien. Ou vous n’y êtes pas, ou vous y êtes à fond. Notez que chaque réseau social possède sa particularité qu’il est indispensable de connaître avant de s’y aventurer. Voici pour vous quelques exemples des réseaux les plus connus :

  • Instagram : il est le réseau par excellence de l’image. Grâce à Instagram, vous pourrez partager avec votre communauté les plus petits détails de votre entreprise en images. Créez des hashtags, postez des souvenirs et surtout faites-vous plaisir !
  • YouTube : vous aimez surement passer des heures sur ce réseau à visiter des chaînes, découvrir des astuces et autres, mais saviez-vous que YouTube représente un véritable trésor pour vous en tant que professionnel ? Eh oui, grâce à YouTube vous pourrez partager des vidéos qui seront vues dans le monde entier. Il faudra juste les rendre attrayantes et utiles afin qu’elle puisse intéresser le plus grand nombre ;
  • Facebook : utilisé aux quatre coins du monde, Facebook est l’un des réseaux les plus connus et fréquentés. Toutes les tranches d’âge s’y retrouvent et vous pourrez y faire de la publicité en images, par vidéo ou par textes. À vous de voir !

COMMENT CHOISIR LA STRATÉGIE WEBMARKETING QUI VOUS CONVIENT LE PLUS ?

Afin de définir efficacement la stratégie webmarketing qui vous convient le plus, il est important de commencer en définissant des objectifs clairs et de faire une liste exhaustive des moyens dont vous disposez pour les atteindre. Il s’agit ici de faire le point de vos disponibilités financières, des ressources humaines et aussi du temps dont vous disposez. Une fois cela réalisé, identifiez les stratégies adoptées par la concurrence et assurez-vous de mieux faire en matière de qualité, de moyens utilisés et surtout de fréquence dans l’utilisation de ces moyens.

WEBMARKETING : QUELQUES OUTILS GRATUITS À CONNAÎTRE

Pour mettre en œuvre toutes les stratégies webmarketing à votre disposition, il existe des outils gratuits que vous pourrez utiliser de façon simple pour des résultats à la hauteur de vos attentes. Découvrez ici quelques-uns de ces outils :

  • Google Analytics : cet outil gratuit de Google est conçu pour vous permettre d’analyser les différents passages des internautes sur votre site. Vous pourrez disposer de toutes les informations relatives à leurs visites : jour, heure, temps passé, langue de consultation et autres.
  • Google Keyword Planner : comme son nom l’indique, cet outil a pour rôle de vous faire connaître les mots clés les plus en vogue dans votre secteur d’activité. Il vous sera donc plus facile de les intégrer sur votre site ou dans vos articles pour un meilleur SEO.
  • Google My Business : Google vous permet avec cet outil de localiser votre entreprise sur Google Maps et Google web. Les internautes pourront donc plus facilement vous retrouver lors de leurs recherches, cet outil améliorera aussi votre SEO.
  • Google Page Speed Insights : grâce à cet outil, vous pourrez connaître la rapidité de réponse de votre page web sur téléphone mobile et ordinateur.

Dans tous les cas, nous avons conscience que s’y retrouver dans cette jungle d’informations numériques n’est pas facile pour tout le monde. C’est pour cela que nous accompagnons les entreprises corses depuis une dizaine d’années dans leur stratégie webmarketing mais également à travers une stratégie globale mise en place avec chacun de nos clients.

Vous ne vous engager à rien à en discuter !

Source: Webmarketing-com

TikTok concurrencé par YouTube

YouTube se serait décidé à contrer TikTok. Une nouvelle fonctionnalité appelée « Short » serait lancée avant la fin de l’année et permettrait aux utilisateurs de publier des vidéos courtes avec des extraits de musiques.

Aujourd’hui, rien ne semble pouvoir arrêter TikTok, le réseau social de partage de vidéos qui est devenu l’une des plateformes préférées des adolescents et des jeunes adultes. Alors qu’il s’agit d’un réseau social relativement récent, TikTok figure déjà dans le Top 10 des applications les plus téléchargées ces dix dernières années, selon les informations d’App Annie.

Mais pour contrer ce concurrent, YouTube aurait un plan : « Short ». En substance, il s’agirait d’une nouvelle fonctionnalité que la plateforme de Google souhaite lancer avant la fin de l’année, qui proposerait des fonctionnalités similaires à celles de TikTok. C’est ce qu’indique un article récemment publié par le site The Information, et qui est relayé par The Verge.

Comme TikTok, la fonctionnalité Short de YouTube permettrait à ses utilisateurs de poster des vidéos courtes. Et comme sur TikTok, il serait possible d’utiliser des extraits de musiques (pour lesquelles YouTube a déjà négocié les droits d’utilisation) sur ces courtes vidéos. Visiblement, ces vidéos apparaîtraient sur un flux destiné au format.

Bien entendu, pour le moment, ces informations ne sont pas encore officielles. Néanmoins, celles-ci sont corroborées par Dylan Byers, journaliste de CNBC. « La cheffe de YouTube Susan Wojcicki et moi avons parlé de TikTok dans un épisode de podcast qui sera diffusé plus tard ce mois-ci. Nous aurons bientôt un article confirmant cette nouvelle, ainsi que quelques-uns de ses commentaires sur YouTube et les vidéos courtes », a-t-il indiqué dans un tweet.

Une menace pour Facebook et YouTube ?

Que YouTube essaie de créer un format similaire à celui de TikTok serait normal, étant donné que ce nouveau réseau social gagne en popularité et menace les géants d’internet. D’après The Verge, TikTok a connu une croissance de 125 % en deux ans, et compte aujourd’hui des centaines de millions d’utilisateurs. D’ailleurs, Facebook, de son côté, a déjà lancé une application appelée Lasso qui rappelait TikTok. Mais YouTube pourrait être mieux armé pour contrer cette plateforme.

D’autre part, ce ne serait pas la première fois que YouTube adopte une fonctionnalité populaire sur d’autres réseaux sociaux. À l’instar de Facebook, Instagram et WhatsApp, YouTube a aussi un équivalent des Stories, le format qui est devenu populaire grâce à Snapchat.

Source: Presse-Citron

Comment choisir avec amour ses mots-clés en référencement / SEO ?

S’il y-a bien une chose importante à garder en tête lorsqu’on souhaite bien référencer ses contenus sur Google, avant même l’aspect technique et l’aspect éditorial, c’est bien le choix des expressions clés. Si vous bâclez cette étape, vos efforts d’optimisation ne porteront pas leurs fruits (et oui ☹). Choisir avec amour des expressions pertinentes par rapport à son activité, c’est l’assurance d’avoir un ROI au rendez-vous, d’attirer les bonnes personnes sur son site (pas des touristes) et de ne pas perdre son temps. On voit ça ensemble ?

LES BASES DE L’OPTIMISATION POUR GOOGLE

Un petit rappel si vous débutez en référencement !

Les bases de la séduction Google, ce sont :

  1. Des expressions qui font tilt aux yeux de vos clients ;
  2. Une structure de site qui facilite le travail de notre ami Google ;
  3. Des contenus UNIQUES (j’insiste sur le « uniques » ?) qui font mouche auprès de vos clients ;
  4. Une popularité digne des plus grands séducteurs.

Vous n’êtes peut-être pas à l’aise avec l’aspect technique, le HTML vous donne peut-être même des boutons ?

Pas de panique, si vous choisissez bien votre CMS et que vous vous concentrez sur le choix des expressions et l’aspect éditorial, 70% du travail sera fait et les résultats seront au rendez-vous !

L’étape où vous allez devoir passer sérieusement du temps, c’est la première : le choix des expressions.

En travaillant un maximum cette partie, vous aurez une base solide pour produire ensuite des contenus de qualité qui vous apporteront : prospects, clients, leads et bonheur !

Je vois trop souvent des propriétaires de sites qui disent avoir optimisé leur site pour le référencement eux même ou via leur petit cousin geek mais qui ne sont pas capables de dire sur quelles expressions ils ont travaillé leurs contenus.

Autre cas : la personne sait sur quelles expressions elle a travaillé mais les expressions sont inappropriées et choisies sans VRAIE méthode…

ALORS, C’EST QUOI UNE EXPRESSION IDÉALE EN RÉFÉRENCEMENT ?

expression idéale référencement google

Une expression idéale, c’est…

1. : Une expression dont la réponse précise et sans ambiguïté est VOTRE offre (et pas celle de votre meilleur concurrent) …

2. … pas trop concurrencée (où vous avez des chances de vous positionner) …

3. … et avec un minimum de recherches (mais pas si important que cela, on va le voir).

Pourquoi le nombre de recherches n’est pas forcément l’indicateur sur lequel se focaliser à 100% ?

Sauf si votre site a 10 ans d’ancienneté, une popularité à toute épreuve et une base de contenus bien installée, choisir des expressions très recherchées et donc très concurrencées a peu de chances de vous apporter des résultats !

L’idée est donc de choisir des expressions qui vont correspondre à 100% à votre offre pour…

… attirer les bonnes personnes (votre client idéal) et pas 36.000 touristes !

touriste référencement Google
« Non vous ne voulez pas attirer des touristes sur votre site ? »

De plus, les habitudes de recherches évoluent en permanence. Un mot qui n’est pas recherché aujourd’hui peut l’être demain et en vous positionnant dessus avant vos concurrents, c’est jackpot !

A ce sujet, savez-vous que 15% des requêtes faites sur Google sont nouvelles, soit 500 millions de requêtes par jour qui n’ont jamais été tapées auparavant.

L’idée est dons d’être précurseur et centré sur les attentes de vos clients.

Surveillez les évolutions de votre métier pour être à l’affût des nouvelles expressions utilisées par vos clients préférés.

Et puis, en travaillant des expressions précises, vous travaillez de façon indirecte des expressions plus génériques avec plus de recherches, car bien souvent les expressions précises contiennent l’expression générique dont elles sont dérivées.

S’il y-a une chose à retenir, c’est l’empathie ! Faites preuve d’empathie envers votre cible lorsque vous choisissez vos expressions !

Faites aussi attention aux décalages entre votre façon de vous exprimer (vous, expert de votre thématique) et celle de vos clients. Il y-a quelques fois de gros écarts !

COMMENT CHOISIR AVEC AMOUR ET ROI EN TÊTE SES MOTS-CLÉS ?

Avant de sauter tête baissée dans le choix des expressions clés, il est essentiel d’avoir déjà une cible bien définie. Vos personas doivent être bien travaillés, vous devez connaitre par cœur, leurs besoins, leurs attentes, leurs problèmes au quotidien, leurs succès attendus…

Si votre cible et vos personas ne sont pas encore bien définis, prenez le temps de le faire sérieusement avant de passer à l’étape du choix des mots-clés. Un persona bien établi vous aidera à avoir une meilleure empathie envers lui et à trouver les expressions qui feront tilt à ses yeux !

Dans l’idéal afin de mieux appréhender les expressions recherchées par vos clients, échangez un maximum avec eux, faites-les un maximum parler et noter les expressions qu’ils utilisent.

Parmi les outils que vous pouvez utiliser au cours de cette étape :

  • Entretiens clients classiques ;
  • Echanges informels autour d’un café ;
  • Sondages en tournant vos questions de façon la plus ouverte possible pour ne pas orienter d’une façon ou d’une autre les réponses.

En vous basant sur ces expressions, listez également toutes les expressions qui vous passent par la tête en gardant à l’esprit les 3 points essentiels d’une expression idéale (cf. plus haut).

Excel sera votre meilleur allié pour lister ces expressions et passer à la suite ?

Une fois que vous avez ce premier listing d’expressions, utilisez le générateur de mot-clé Google pour trouver des expressions connexes. Cet outil se trouve sur votre compte Google Ads. Si vous n’avez pas de compte, vous pouvez en créer un, pensez juste à stopper la campagne que vous allez devoir faire à la création du compte pour ne rien dépenser !

Si vous trouvez des expressions trop génériques ne répondant pas de façon précise à votre offre, vous pouvez repartir de ces expressions en y ajoutant un mot qui fera la différence.

Exemple :  si vous êtes consultant-e brand content spécialisé-e dans le B2B, vous allez préférer le terme « consultant brand content B2B » plutôt que simplement « brand content ». Dans cet exemple, si vous vous apercevez que votre clientèle n’a pas la maturité pour le terme « brand content » vous pouvez également opter pour un terme comme « consultant contenu de marque ».

C’est un exemple, mais l’idée est vraiment d’avoir des choses précises et également de se mettre à la place de sa cible.

UN TRAVAIL MÉTHODIQUE QUI VOUS FERA GAGNER UN TEMPS PRÉCIEUX POUR LA SUITE

Et oui… Vous vous en apercevez à la lecture de cet article, le choix des expressions n’est pas quelque chose qui se fait en 10 minutes top chrono !

Cependant une fois que vous aurez votre liste de mots-clés ultra ciblés, cela vous fera gagner un temps précieux pour les prochains mois.

Déjà, vous n’aurez pas à revenir sans cesse sur les mots-clés, ils sont bien définis et votre base de travail pour le référencement est solide.

En plus, grâce aux expressions identifiées, vous allez pouvoir planifier votre stratégie éditoriale sur les prochains mois.

Vous pouvez vous baser sur les expressions trouvées pour créer des sujets sur mesure. Un vrai gain de temps pour la suite. Les sujets bien définis, vous ne perdez pas de temps pour chaque article à trouver le sujet au préalable, vous attaquez directement la rédaction.

Source: Webmarketing-Com

Augmenter les visites de votre site web grâce à Google Analytics

Comme tout responsable de site web, un de vos objectifs est d’augmenter vos visites mensuelles de votre site web, et améliorer votre positionnement sur Google. Le SEO est un travail de longue haleine, mais avec des données exploitées correctement vous pouvez vous faciliter la tâche. Nous allons voir dans cet article comment utiliser vos données Google Analytics pour améliorer votre SEO et ainsi augmenter le trafic vers votre site.

SOMMAIRE

1. Vérifier le temps de chargement de votre site
2. Faire remonter son site dans Google
3. Améliorer les pages qui fuient

1. VÉRIFIER LE TEMPS DE CHARGEMENT DE VOTRE SITE

Un temps de chargement de site trop long est l’un des problèmes majeurs qui va impacter votre référencement.

Il y a plusieurs possibilités en terme de chargement, soit c’est un problème général sur votre site, soit ce sont des contenus spécifiques qui ont un problème.

Dans les deux cas, il faut le corriger rapidement. Pour trouver ce problème, voici comment procéder :

Allez dans Google Analytics > comportement > vitesse du site > vue d’ensemble.

augmenter votre trafic web : Temps de chargement site web

Dans la capture ci-dessus, le temps de chargement est calculé sur un échantillon de 1517 pages vues. On voit que le temps moyen est de 9,62 secondes. L’idéal est d’être aux alentours de 4 à 5 secondes. En comparant avec les autres données, comme le temps de chargement moyen de la page qui est de 0,21 seconde, on peut penser que cela vient du site en lui-même ou du serveur. Un moyen d’affiner cette thèse est de faire un test avec GT Metrix par exemple. La capture ci-dessous montre le résultat obtenu après test.

SEO : Temps de chargement site web

Il ne s’agit donc pas d’un problème de site, même si en regardant les propositions d’améliorations de GT Metrix, il y a clairement des réglages serveurs à appliquer.

Nous allons donc regarder les pages en détail.

Pour ce faire, nous retournons dans Google Analytics : Google Analytics > comportement > vitesse du site > temps de chargement des pages

augmenter votre trafic web : temps de chargement pages

Vous allez obtenir les résultats suivants. Les données vous indiquent les pages qui ont un temps de chargement trop long. Nous allons affiner ces résultats pour obtenir les pages qui nécessitent un retravaille rapidement. Il s’agit souvent d’images trop lourdes.

SEO : Google Analytics Filtre avancé

Commencez par cliquer sur l’icône à droite de avancé (1) pour que cela change l’affichage et vous donne le résultat comme sur la capture ci-dessus, puis cliquez sur avancé (2).

Vous allez obtenir l’écran suivant :

Google Analytics Filtre avancé

Dans la partie 1, sélectionnez « temps de chargement moyen de la page » et renseignez 5 dans le champs 2, puis cliquez sur Appliquer (3. en bas à gauche).

Vous obtiendrez la liste des pages qui ont un temps de chargement supérieur à 5 secondes. Pensez à les optimiser rapidement pour augmenter les visites de votre site web.

2. FAIRE REMONTER SON SITE DANS LES RÉSULTATS DE GOOGLE

L’année dernière, nous avons conseillé au site mandaley.fr de réduire les publications de contenus pendant deux semaines. Et de profiter de ce temps pour  mettre à niveau leur ancien contenu.

Le résultat obtenu fut sans appel : «275% de conversions supplémentaires en provenance des 17 articles les plus lus».

Voici un conseil pour isoler vos anciens contenus au potentiel le plus élevé et les aider à atteindre de nouveaux sommets.

Je pars du principe que vous avez connecté Google Analytics et Google Search Console. Si ce n’est pas le cas et que vous ne savez pas comment le faire, voici un article qui vous y aidera.

Connectez-vous à Google Analytics puis Acquisition > Search Console > Requêtes

Requêtes Google Analytics

Vous obtenez le résultat ci-dessus. Vous trouvez quelles requêtes de recherche vous envoient le plus de trafic.

Ensuite pour chaque requête vous avez les informations suivantes :

  • Nombre de clics ;
  • Nombre d’impression ;
  • CTR (taux de clic / impression) ;
  • Position moyenne.

Le travail de Google est de fournir les meilleurs résultats à la requête de quelqu’un.

Les visiteurs s’attendent à ce que les articles dans les premières positions soient meilleurs, plus pertinents ou plus complets que ceux qui se trouvent en bas, n’est-ce pas?

En règle générale, c’est la raison pour laquelle les éléments situés en haut de la première page de Google sont davantage cliqués que ceux du bas.

Partant de là, notre objectif est donc de faire remonter vos contenus qui répondent aux requêtes souhaitées, mais qui sont sur la deuxième page. Vous savez celle où tous les cadavres sont enterrés 

Sur Analytics, cliquez sur l’option «avancée» et réglez la «Position moyenne» sur une valeur supérieure à «10».

augmenter votre trafic web : Google Analytics filtre des requêtes

Cliquez sur appliquer.

Sur la gauche, les clics sont très bas. Évidemment, ils sont sur la deuxième page de Google. Mais juste à droite, vous voyez le potentiel de ce contenu : des tonnes d’impressions.

SEO : Optimisation ancien contenu

Cela signifie que vous pourriez améliorer votre trafic web sur ces contenus, si vous étiez dans une bien meilleure position.

Vous savez ce qui vient ensuite : améliorez vos contenus selon la technique du skyscrapper ou  des redirections 301. Toutes ces choses amusantes.

3. AMÉLIORER LES PAGES QUI FUIENT

Pour notre dernier point concernant l’augmentation des visites de votre site web, nous allons aborder le problème des pages qui font fuir vos visiteurs.

Les taux de rebond sur l’ensemble du site sont inutiles s’ils sont pris de manière isolée.

Les taux de rebond pour les blogs seront sans aucun doute beaucoup plus élevés que ceux des sites commerciaux. Pas seulement à cause du contenu de votre site, mais aussi à cause du visiteur qui vient le voir. Souvent votre visiteur vient suite à une requête Google concernant un problème précis. La seule façon de glaner une idée est d’aller au fond des choses et de les confronter à un contexte.

L’obtention d’une meilleure position pour une page, comme dans l’étape précédente, est géniale. Mais seulement si ces personnes restent sur le site. S’ils s’abonnent à votre newsletter, se renseignent ou téléphonent, etc.

Voyons donc quelles pages sont les plus performantes en termes de trafic de recherche, mais ne parviennent pas à transformer ces visiteurs en prospects ou en clients.

Dans Google Analytics > Comportement > Contenu du site > Toutes les pages

Dans dimension secondaire, chercher source/support.

Puis cliquez sur avancé. Cette fois, sélectionnez «Source / Support» et écrivez dans le champ «Google / Organic».

Filtre analytics

L’objectif est de consulter uniquement les pages les plus performantes dont le trafic provient de Google. De cette manière, vous supprimez toutes les pages et tous les articles qui fonctionnent bien dans les campagnes payées ou qui viennent par le referral ou autres campagnes de relations publiques.

Triez vos résultats en fonction du plus grand nombre de vues. Ensuite, recherchez le «taux de rebond» et la «sortie%» à l’extrême droite.

pages les plus performantes site web

Le trafic de recherche sur les blogs a généralement des taux de rebond élevés. C’est juste la nature de la bête. Vous obtenez un trafic « froid » qui pourrait être intéressé par un sujet, mais pas vous.

Donc, ne le prenez pas personnellement.

Cependant, les pages avec un taux de rebond élevé et un pourcentage de sortie élevé posent problème.

Cela signifie que votre page est inintéressante.

Le contenu ne correspond pas à l’intention de recherche. C’est dépassé et donc hors de propos. C’est moche. Ce n’est pas adapté aux téléphones portables. Ce n’est pas assez long, etc.

Il y a plein de raisons possibles. Votre travail consiste à étudier, modifier, itérer et tester. Vous savez où chercher à partir d’ici.

Comment détecter que votre contenu est de mauvaise qualité ? En langage digital, c’est un contenu qui ne plait pas à vos visiteurs ou ceux-ci s’attendaient à trouver autre chose en cliquant sur le résultat Google.

Pour trouver ces contenus, nous allons chercher les contenus ayant un taux de rebond important via Google Analytics :

Allez dans comportement > contenu du site > toutes les pages

NB : pensez à enlever le précédent filtre

Sélectionnez « titre de page », cela rendra les données plus simples à lire.

Ensuite dans la colonne taux de rebond, cliquez sur taux de rebond afin d’avoir un tri par page ayant le plus fort taux de rebond à la plus faible.

pages non performantes

Voilà un aperçu de ce que vous pouvez faire rapidement et simplement pour augmenter les visites de votre site web.

Si vous voulez aller plus loin pour augmenter vos de visites sur votre site internet par mois, nous pouvons vous accompagner dans cette démarche. Veuillez prendre contact avec nous 🙂

Source: Webmarketing.com

5 conseils simples pour améliorer le référencement de ton site web

Si tu te demandes quelles sont les techniques de référencement les plus simples, tu es tombé sur le bon article ! Je vais essayer de t’expliquer, en 5 points simples, comment améliorer le référencement Google de ton site internet. Chaud ?

PIQÛRE DE RAPPEL : POURQUOI LE SEO EST-IL IMPORTANT ?

Le référencement naturel, c’est l’ensemble des techniques qui permettent d’améliorer la qualité de ton site aux yeux des internautes, et surtout de Google. Si tu appliques ces stratégies, tu vas maximiser tes chances d’atteindre les sommets de la SERP (Search Engine Result Page) !

Bien référencer son site permet d’en améliorer la visibilité, en lui garantissant d’être bien positionné dans les résultats Google. Et avoir son site en première position des pages de résultats des moteurs de recherche, permet de générer du trafic et d’être visible !

Tu peux aussi te pencher vers le référencement payant (comme avec Google Adwords qui vend des liens sponsorisés), mais les techniques de référencement web qui suivent sont totalement gratuites.

T’es prêt ? C’est parti !

PREMIÈRE ÉTAPE : LE CHOIX DES BONS MOTS-CLÉS, POUR UN RÉFÉRENCEMENT SEO DE QUALITÉ

Un bon référencement, ou une bonne optimisation SEO, passe tout d’abord par un choix de mots-clés pertinents.

Chaque page d’un site web est liée à un mot-clé : c’est ce que doit taper l’internaute dans la barre de recherche Google pour pouvoir tomber dessus.
Si tu définis bien ton mot-clé, tu as d’autant plus de chance d’attirer du trafic qualifié.

En référencement SEO, on différencie le mot-clé principal (celui qui décrit le mieux ta page) des mots-clés secondaires (synonymes du mot-clé principal, qu’il faut utiliser un maximum et placer stratégiquement).

COMMENT BIEN CHOISIR SON MOT-CLÉ ?

Afin de te faire une idée de ce à quoi doit ressembler ton mot-clé principal, il faut que tu t’interroges sur la thématique générale de ta page web.
Ensuite, il va te falloir faire une analyse de mot-clé. Interroge-toi sur :

  • Le nombre de recherches liées à ce mot-clé,
  • Son côté concurrentiel,
  • Sa spécificité : tu peux choisir un mot-clé général (plus populaire), ou spécifique; plus détaillé avec ce qu’on appelle une “longue traîne”.

Plus la traîne est longuemoins le mot sera recherché mais plus il entraînera du trafic qualifié.

Pour connaître tout ça, des génies d’internet ont inventé des logiciels tels que Ubersuggest, Wordstream ou Keyword Tool (pour n’en citer que quelques-uns).

ET UNE FOIS QUE J’AI MES MOTS-CLÉS ?

Une fois que tu as choisi tes mots-clés, on te conseille de les placer en zones chaudes : ce sont les zones considérées comme les plus importantes par les Google Bots.

Il s’agit de la balise Title (titre qui apparaît sur la première page de résultat de la recherche Google), de la balise h1 (nom de ta page, qui apparaît tout en haut), et les balises h2 à h6 (qui sont les sous-titres de ton article).

Plus tu auras de balises Hn, plus tu pourras y placer des mots-clés secondaires (pour que ton article remonte dans les algorithmes Google). En plus, il paraîtra bien plus structuré et clair aux yeux des internautes : il sera donc bien plus agréable à lire !

DEUXIÈME ÉTAPE : TRAVAILLER LA SERP, POUR FAIRE UNE BONNE PREMIÈRE IMPRESSION

On n’a qu’une chance de faire une bonne première impression, et elle commence à partir de la balise Title.

N’HÉSITE PAS À BIEN TRAVAILLER TES DIFFÉRENTES BALISES

Chaque page a une balise Title unique.

Tu dois bien prendre le temps de la travailler, en y incorporant des mots-clés.

Elle doit compter entre 55 et 65 caractères.

Il te faut donc une balise Title plutôt courte, et frappante : n’hésite pas à la diviser en deux avec des “:” ou un “-”. Donne à l’internaute envie de lire ton article ! (Et n’oublie pas de mettre ton mot-clé principal au début de la balise Title, ça aide)

Il en va de même pour la balise h1 : on te conseille d’y incorporer un de tes mots-clés secondaires (il y a deux écoles là-dessus : certains te diront de faire un copié-collé de la balise TITLE, d’autres te diront aussi d’utiliser seulement le même mot-clé principal).

Astuce : elle doit être composée d’environ 70 caractères, être frappante également. Pour ma part, je te conseille plutôt de faire en sorte qu’elle soit différente de la balise Title, car cela te permettra d’avoir une zone chaude optimisée, autre que la balise Title. Et vu que ce sont ces zones qui sont le plus prises en compte par Google pour déterminer l’intérêt de ton article, je ne te fais pas de dessin…

ET À PART LES BALISES ?

Sur la page de recherche Google, sous la balise Title, il y a un petit texte : il s’agit de la meta description. Elle décrit l’idée générale du lien (de 150 à 160 caractères), c’est donc un indicateur pour l’internaute de ce qu’il va y trouver.

C’est la première chose que l’utilisateur va lire : il faut donc rédiger quelque chose qui l’attire, lui donne envie d’en savoir plus.

😉

NB : l’algorithme Google ne prend pas en compte les mots que tu utilises dans la méta description, donc pas la peine d’y inclure des mots-clés 

TROISIÈME ÉTAPE : RÉDIGER UN CONTENU INTÉRESSANT, POUR RETENIR L’INTÉRÊT DE TES LECTEURS

Si les internautes cliquent sur ton site mais n’y restent que quelques secondes, ton taux de clics sera bon, mais ton taux de rebond sera très mauvais : ce qui envoie un mauvais signal à Google . Assure-toi donc que les utilisateurs passent du temps sur ta page.

RÉDIGE UN CONTENU PERTINENT

Ton but est d’améliorer l’expérience utilisateur sur ton site : optimiser son contenu permettra d’augmenter le trafic.

Ton contenu doit donc être de forte valeur ajoutée, cohérent par rapport à ton mot-clé et à ce que les utilisateurs sont susceptibles de chercher. Il faut également que tu t’interroges sur le public auquel tu t’adresses : adapte ton langage et ton vocabulaire à ton audience.

L’OPTIMISATION SÉMANTIQUE DE TON CONTENU

Il faut que tu optimises le champ sémantique de ce que tu rédiges. En effet, choisir certains mots plutôt que d’autres fera augmenter ton score aux yeux de Google : car certains mots sont plus en lien avec la thématique que tu présentes, ils appartiennent davantage à son champ lexical.

Pour savoir quels mots utiliser, tu peux te rendre sur des logiciels tels que 1.fr ou Alyze, qui ont été créés pour ça.

Mais attention au duplicate content ! Si tu rédiges un contenu qui est considéré comme dupliqué, Google devra appliquer une sanction car il considèrera que tu as peut-être plagié un autre utilisateur. Pour t’assurer d’éviter le contenu dupliqué, tu peux utiliser le logiciel Copyscape.

QUATRIÈME ÉTAPE : L’OPTIMISATION DE TES IMAGES, POUR MAXIMISER LA VITESSE DE CHARGEMENT

Le choix de tes images est aussi crucial que le choix de tes mots !

MINIMISE LE TEMPS DE CHARGEMENT DE TA PAGE

Si ta page ne charge pas, l’internaute n’y restera pas. Il faut donc que tu mettes des images pour attirer le regard, mais fais en sorte qu’elles ne soient pas trop lourdes.

Tu peux par exemple choisir des images légères, ou bien les compresser après coup (on te conseille quand même d’éviter la HD). Tes images doivent illustrer une idée claire et précise, elles doivent être efficaces. Choisis le format d’image qui te semble le plus adapté, tout en gardant à l’esprit la vitesse de chargement !

LES NOMS ONT AUSSI LEUR IMPORTANCE

Il vaut mieux bien nommer ta photo : cela peut contribuer à ton bon positionnement par l’algorithme. Tu DOIS aussi attribuer une balise alt à ta photo : des descriptions qui en expliquent l’intérêt. Ainsi, même si elle ne s’affiche pas, l’internaute pourra voir de quoi il s’agit et ne se lassera pas si facilement. Et surtout, c’est génial pour le SEO !

NB : N’oublie pas de t’assurer de l’adaptation de ton site web à tous les supports informatiques !

CINQUIÈME ÉTAPE : RESTE CONNECTÉ, POUR MAINTENIR TON SITE À FLOT !

Ce n’est pas parce que ton site web est terminé que tout est acquis.

FAIS EN SORTE DE TOUJOURS TE METTRE À JOUR

Des pages web sont créées tous les jours : donc ton site est toujours susceptible de descendre dans le ranking. N’hésite donc pas à jeter un œil de temps en temps, à te tenir au courant des dernières sorties et à mettre à jour tes articles. Voire à en rédiger d’autres ! Sinon tu risques de te crasher bien vite.

Une présence régulière assure à ton site une longue existence.

CRÉÉ UN BON MAILLAGE POUR TON SITE

C’est une stratégie de référencement naturel incontournable : sur une de tes pages, tu vas faire référence à une autre page de ton site web (liens internes, liens entrants), ou alors à un site web extérieur à ton site web (liens externes).

Ces backlinks assurent une vie à ton site, et plus tu feras référence à des sites de confiance, plus la notoriété sera bonne !

Tu peux aussi demander à d’autres éditeurs de site de faire référence à ton site, mais attention à la cohérence. Que ce soit pour ton maillage interne ou externe, les deux pages qui se font écho doivent avoir un lien, surtout thématique. Et tous ces contacts peuvent déboucher sur de potentiels partenariats, avec des blogueurs par exemple.

BONUS : CE QUE TU DOIS TOUJOURS GARDER À L’ESPRIT

Les 5 techniques qu’on vient de te présenter sont littéralement techniques, mais elles ne font pas tout.

Bien que dématérialisé, internet reste une plateforme qui met en lien des personnes (internautes ou éditeurs). Donc si tu veux que ton site fonctionne, on te conseille fortement d’avoir une stratégie de webmarketing, et de traiter les internautes comme tu voudrais qu’on te traite !

Source: Webmarketing-Com

Google annonce la mise à jour la plus importante de son algorithme depuis 5 ans

Google BERT: c’est l’une des mises à jour les plus importantes de l’histoire du Search. Et c’est Google qui le dit. 10% des requêtes sont concernées.

Une mise à jour (vraiment) majeure de l’algorithme

Google communique très rarement sur les nouveautés de ses algorithmes – au grand dam des référenceurs. Plusieurs fois par an, il informe la communauté SEO lorsqu’une mise à jour plus importante que les autres est déployée – mais Google ne s’attarde quasiment jamais sur le périmètre de ses mises à jour.

Sauf qu’aujourd’hui, Google l’a fait. Il l’a fait car il considère cette mise à jour comme étant « la plus grande amélioration du Search depuis 5 ans, et l’un des plus grands bons en avant de l’histoire du Search ».

Mieux comprendre le langage naturel des internautes

L’objectif de la mise à jour déployée par Google consiste à mieux comprendre le langage naturel des internautes. Le moteur remarque que la plupart des internautes préfèrent utiliser des mots clés lorsqu’ils effectuent des requêtes sur Google, plutôt que de poser naturellement leurs questions. Ils le font car Google propose souvent des résultats plus pertinents avec des mots clés plutôt qu’avec des interrogations plus naturelles. C’est une fois de plus grâce au machine learning que Google va « améliorer significativement la compréhension des requêtes » et mieux comprendre les requêtes des internautes.

BERT, pour déterminer le sens précis des requêtes complexes

Depuis l’an dernier, Google développe une technique basée sur un réseau de neurones pour le traitement du langage naturel, intitulée BERT – pour « Bidirectional Encoder Representations from Transformers ». Le but est de mieux comprendre les relations entre les mots au sein d’une phrase entière, plutôt que de traiter les expressions et les mots un par un. Google cherche à déterminer le sens précis de vos requêtes parfois très précises, où l’usage de certains mots de liaison notamment n’est pas anodin.

L’impact de BERT sur les résultats de recherche

Concrètement, BERT va impacter les résultats de recherche et les featured snippets. D’après les estimations de Google, aux États-Unis, 10% des recherches en anglais sont concernées. Le moteur va déployer cette mise à jour de l’algorithme dans d’autres pays et d’autres langues au fil du temps. On peut s’attendre un impact similaire sur les recherches réalisées en France lorsque l’algorithme sera déployé dans l’hexagone. Google insiste en tous cas sur la portée internationale de sa mise à jour, précisant qu’il est en mesure d’utiliser des données en anglais pour améliorer son modèle dans d’autres langues. Il n’a donc pas besoin d’un dataset français pour appliquer ces changements sur les résultats français. Les requêtes les plus longues, celles qui sont réalisées en utilisant de nombreux mots dont des prépositions, celles qui sont apparentées à du langage naturel, sont concernées.

Google, avant/après BERT

Google propose plusieurs exemples qui montrent la modifications apportées par BERT.

  • 2019 brazil traveler to usa need a visa : le mot « to » est repéré, Google comprend désormais que la requête concerne un Brésilien qui souhaite se rendre aux USA. Auparavant, Google pouvait retourner des résultats décrivant les formalités nécessaires pour se rendre au Brésil, pour les citoyens américains.
  • do estheticians stand a lot at work : Google apparentait le mot stand de la requête au mot clé stand-alone dans les résultats de recherche. Grâce à BERT, Google comprend désormais que l’internaute s’interroge sur les efforts physiques associés à l’exercice de ce métier et présente des résultats plus pertinents.
  • can you get medicine for someone pharmacy : Google comprend désormais la notion de « pour quelqu’un » et adapte les résultats en conséquence.
  • maths practice books for adults : dans le même esprit, Google interprète mieux le contexte et la cible identifiée dans une requête.
  • parking on a hill with no curb : Google comprend désormais les mots introduisant une négation. Auparavant, on pouvait obtenir des résultats qui correspondaient à l’inverse de notre besoin car le moteur de recherche se concentrait sur les mots clés en omettant certains mots représentant une négation (cette situation est représentée par l’image en haut de cet article).

Ci-dessous, les conséquences de BERT sur les requêtes citées ci-dessus.

L’impact de BERT devrait donc être fort, notamment sur les requêtes utilisant un langage naturel. Le fait que la pertinence des résultats associés s’améliore, ainsi que l’augmentation des requêtes vocales, devraient également renforcer les conséquences de cette nouveauté sur les résultats obtenus sur Google. Pour les professionnels du web,  il est conseillé de continuer à concevoir et rédiger ses contenus en pensant d’abord aux intentions des internautes. Grâce à l’intégration de ce type de mise à jour dans les algorithmes de Google, les techniques artificielles devraient perdre en efficacité au profit des contenus bien pensés, bien écrits et répondants aux besoins des internautes.

Source: BlogDuModerateur.com

Investir dans le référencement est la clé de tout succès !

Dans cet article, j’explique les raisons pour lesquelles il est recommandé pour votre entreprise d’investir dans le référencement. Voici une liste de raisons pour lesquelles vous avez besoin d’optimisation pour les moteurs de recherche…

Vous n’avez pas de site internet ou vous souhaitez un outil dernière génération réadapté pour 2020 ? C’est pour ici !

LE RÉFÉRENCEMENT N’EST PAS UN COÛT, C’EST UN INVESTISSEMENT

Vous avez entendu parler du référencement et êtes convaincu que le positionnement organique fonctionne très bien pour différents types d’entreprises en ligne. D’ailleurs, cela a bien fonctionné pour certains de vos concurrents. Vous vous demandez probablement pourquoi vous en avez besoin et comment cela peut aider votre entreprise.

Un investissement à haut rendement, mais pas à court terme. Vous pouvez combiner les données SEO avec l’analyse Web. Vous pouvez voir certains mots-clés qui ont des taux de conversion élevés et qui n’apparaissent pas sur la première page de Google. Et avec ces mots-clés, vous ne capturez pas de clients potentiels parce qu’ils ne peuvent pas voir votre site Web. Ils ne peuvent pas le visiter et donc, consommer vos produits ou services.

LE RÉFÉRENCEMENT EST AU CENTRE DE VOS VENTES

Si vous y pensez, c’est un système ouvert 7 jours sur 7, toute l’année. C’est une publicité 24×7.

Il génère des visites récurrentes, et vous obtenez des ventes ou des clients potentiels.

C’est pourquoi votre site web ou commerce électronique est votre « employé parfait » : il effectue efficacement des tâches multiples, s’adresse à des milliers de clients potentiels à la fois, et seulement limité par la taille du secteur dans lequel vous êtes en concurrence.

LE SEO EST UNE PARTIE CRUCIALE DE VOTRE STRATÉGIE DE MARKETING NUMÉRIQUE

Si vous avez lu dans d’autres publications Marketing, vous connaissez déjà l’importance du référencement pour le marketing de toute entreprise. Le référencement est une source indispensable de trafic et peut attirer des clients potentiels. Il peut donc aider à stimuler les conversions ainsi.

Le référencement ne peut à lui seul vous aider à atteindre le plus haut potentiel marketing et Internet. Les réseaux sociaux, le branding et autres stratégies marketing sont segmentés et complètent le référencement, la combinaison qui renforce et renforce chaque élément pour faire croître votre entreprise de manière exponentielle et plus rapide.

En tant que fondateur ou PDG, votre défi n’est pas de choisir l’un plutôt que l’autre, mais la meilleure façon d’intégrer stratégiquement le référencement dans la combinaison de stratégies numériques pour obtenir des résultats bénéfiques pour votre entreprise.

LE RÉFÉRENCEMENT EST ESSENTIEL DANS LA PHASE DE RECHERCHE/ACHAT

Le référencement augmentera vos ventes sans augmenter proportionnellement les coûts nécessaires pour continuer à créer de la valeur dans votre marque, ce qui augmente vos profits de manière exponentielle et dans le temps.

Le SEO peut conduire à tous les objectifs d’affaires avec un meilleur retour sur investissement comparé à la plupart des autres sources de trafic du marketing numérique. Il est fondamental pour améliorer les conversions et ainsi générer plus de ventes à un coût différentiel minimal.

Supposer que tout le monde a entendu parler de votre marque ou penser que vous êtes le meilleur site sur Internet pour acheter peut être une erreur très coûteuse. Les gens sont constamment à la recherche de bonnes affaires et utilisent les réseaux sociaux pour voir, s’informer, comparer et finalement acheter.

Le référencement joue un rôle important dans ce cycle de recherche et d’achat. C’est comme un aimant à perspective, qui attire les acheteurs potentiels vers votre site Web par le biais de mots-clés et de phrases critiques et pertinentes placés en haut des moteurs de recherche où les utilisateurs s’attendent à trouver des informations à leur sujet. Il s’agit d’être là où sont vos clients et de les orienter vers les solutions que vous leur offrez.

LE PRIX DU RÉFÉRENCEMENT EST VARIABLE

Le prix des services de référencement diffère selon l’expérience de la Société, de l’Agence ou du Consultant engagé.

Il n’existe pas de « grille de tarifs type »‘ pour les services SEO. L’analyse de mots-clés, la création de liens et d’autres activités de référencement sont uniques, personnalisées et adaptées différemment à des situations spécifiques.

Même parmi les fournisseurs SEO, il existe une large gamme de qualité. Il y a des professionnels expérimentés et il y a des malhonnêtes, des amateurs et des praticiens ignorants.

Avant de choisir la proposition la moins chère ou la plus chère, la plus limitée ou la plus complète, celle de professionnels expérimentés contre un ami ou un ami expert SEO, assurez-vous de comprendre les nuances et les détails essentiels.

Étant un service spécialisé, le référencement implique des équipes de personnes travaillant en réseaux. Si vous n’êtes pas encore convaincu des synergies impliquées et de la façon dont ces facettes interagissent, alors n’hésitez pas à demander une pré-analyse de référencement, même si cela implique de payer une somme modique pour cela.

C’est un investissement sûr et vaut plus si vous le convainquez de la valeur réelle de l’adoption d’une stratégie SEO.

LE RÉFÉRENCEMENT, C’EST PLUS QUE L’ACTIVATION D’UN PLUGIN DANS LE CMS DE VOTRE SITE WEB.

Ne soyez pas dupe, ce n’est pas tout le référencement dont vous avez besoin. Google ne recherche pas le meilleur ‘code’, il recherche du ‘contenu’. Il y a plus de 200 facteurs de classement et les algorithmes changent plusieurs fois par an. En fournissant les bons signaux pour votre site, un CMS avec certains plugins SEO peut vous aider. Mais il en faut beaucoup plus pour apparaître dans les premières positions des moteurs de recherche.

L’essentiel de ces « autres choses » est le contenu. Le contenu est roi. Le diable est dans les détails : les mots-clés, l’hébergement et leur combinaison globale de marketing. Votre CMS n’a pas grand-chose à voir avec ça.

L’optimisation pour les moteurs de recherche n’a rien de nouveau. Toutefois, de nombreux PDG et gestionnaires n’ont pas été formellement enseigné sur l’importance d’un bon référencement pour les affaires en ligne.

LE RÉFÉRENCEMENT PEUT MULTIPLIER VOTRE IMPACT

Combien cela vous a-t-il coûté pour imprimer les cartes de visite ? Je parie que ce n’était pas grand-chose comparé à ce que vous avez investi dans votre site Web.

Avez-vous examiné attentivement ces cartes, brochures ou dépliants avant de les envoyer à l’impression (ou demandé à quelqu’un d’autre de les examiner) ? Je parie que oui.

Mais vous n’aviez pas de spécialistes de la recherche pour « tester » votre outil de marketing le plus cher et infiniment puissant, votre site web, avant de le lancer !

Concevriez-vous et commanderiez-vous toutes ces cartes de visite et ces brochures à un coût considérable, puis les verrouilleriez-vous simplement sur une étagère ? Bien sûr que non.

En ignorant le référencement, c’est exactement ce que vous faites avec votre nouveau site Web. Un site Web qui aurait pu être vu par des milliers de vos meilleurs prospects et clients idéaux. Un site Web qui quitte maintenant les algorithmes de Google pour que les utilisateurs puissent trouver vos services lorsqu’ils effectuent une recherche.

Ce n’est pas parce que vous avez un équipement d’impression de première ligne que vous pouvez imprimer vos cartes d’affaires vous-même ? Non, je suis sûr que non. Vous les obtiendrez probablement d’une entreprise professionnelle ayant une longue expérience de l’impression.

Le SEO est votre carte de visite numérique.

TOUJOURS MOI !

Vous pouvez multiplier massivement votre impact en faisant paraître votre site web aux yeux de milliers de clients potentiels.

Laissez votre site Web entre les mains de professionnels qui s’assureront que votre site Web attire le bon public et est vu dans un large segment, de sorte que votre carte de visite numérique remplit mieux la tâche critique assignée à votre entreprise : obtenir des prospects qualifiés et les transformer en clients.

LE CLASSEMENT NATUREL DANS LES MOTEURS DE RECHERCHE AIDERA LES UTILISATEURS À TROUVER VOTRE SITE WEB.

Votre site Web est le premier point de contact avec votre public dans le monde numérique. Vous pouvez générer des clients potentiels et attirer de nouveaux clients dans la phase de sensibilisation, des partenaires ou des investisseurs.

À moins que les gens ne vous trouvent sur Internet, votre site Web n’est bon à rien. Dans ce cas, le positionnement organique dans les moteurs de recherche joue un rôle fondamental : comment vos clients vont-ils vous trouver si vous n’apparaissez pas dans les résultats ?

Le référencement ne consiste plus seulement à classer un site dans les résultats de recherche, à obtenir plus de clics et de visites, ou à maintenir le « taux de rebond » aussi bas que possible.

Le positionnement organique et efficace doit s’aligner sur les objectifs et la stratégie de l’entreprise. Il doit s’articuler autour de la psychologie des personnes du marché cible et du segment de la population qui consomme votre produit ou service.

LE RÉFÉRENCEMENT AIDE À CONSTRUIRE VOTRE MARQUE

La création d’une marque est souvent complexe, coûteuse et prend beaucoup de temps. Vous publiez du contenu, des infographies, des vidéos, etc. à votre public dans l’espoir que vos produits et services resteront dans leur esprit afin que, le moment venu, ils décident d’acheter. Le SEO peut aider à accélérer ce processus parce que si vous apparaissez dans les premières positions de recherche, voir votre site Web ou votre marque sera plus facile pour eux de se souvenir de vous.

Si plus de personnes visitent votre site, se familiarisent avec votre entreprise, envoient une commande, remplissent un formulaire avec leurs données, alors il est probable que plus de gens reviendront et partageront avec leurs followers vos produits, services, contenu, information, etc.

Le référencement est un moyen efficace d’amorcer ce processus en attirant un trafic de qualité.

LE RÉFÉRENCEMENT ATTIRE UN TRAFIC QUALIFIÉ AVEC UN POTENTIEL DE CONVERSION ÉLEVÉ.

Le référencement est spécifique. En utilisant l’analyse de mots-clés, vous pouvez déterminer la taille d’un « marché », le nombre de personnes qui recherchent ce mot-clé exact, la compétitivité d’un marché dans les résultats de recherche (SERP – Search Engine Results Pages) et avec une analyse de données, vous pouvez même identifier le but des recherches en analysant le mot-clé utilisé par les utilisateurs pour chercher des informations.

Le trafic web d’une bonne campagne de référencement a un fort potentiel de conversion. En tirant correctement parti de l’intention de recherche, des préoccupations et des problèmes de votre public, en établissant la confiance et en convainquant les clients potentiels que votre entreprise est la mieux placée pour faire des affaires, vous pouvez générer un taux de conversion élevé.

Par exemple, une campagne de référencement bien planifiée pour un hôtel atteindra des clients potentiels cherchant à prendre des vacances, les guidera vers leur site Web et la bonne section qui répond exactement à leurs attentes. Ainsi, le référencement agit comme guide commercial, réceptionniste, concierge et responsable marketing.

Sans référencement, trouver votre site Web dans n’importe quelle industrie serait chercher une aiguille dans une botte de foin. Sans une compréhension complète de l’intention derrière la recherche de vos visiteurs et de leurs besoins uniques et individuels, les chances de perdre de vue les clients qui cherchent des services liés aux vôtres sont élevées.

Source: Webmarketing-Com

La visibilité d’un même site web est désormais limitée à deux résultats sur la première page de Google !

Google a lancé le 06 Juin 2019 une nouvelle mise à jour algorithmique, dissociée de la June 2019 Core Update, qui vise à limiter l’apparition d’un même nom de domaine sur la première page des résultats de recherche.

NOMBRE DE POSITIONS SEO LIMITÉES PAR DOMAINE SUR GOOGLE : QU’EST-CE QUE CELA IMPLIQUE ET QUI CELA CONCERNE VRAIMENT ?

Concrètement, depuis le 06 Juin 2019, le nombre de pages de résultats de recherche (SERPs) avec plus de deux résultats naturels en haut de page en provenance du même nom de domaine a drastiquement chuté.

Google a annoncé sur Twitter avoir écouté les webmasters et lancé cette mise à jour afin d’offrir plus de diversité dans ses résultats de recherche.

En effet, jusqu’à présent, sur certaines requêtes d’internautes, certains sites pouvaient apparaitre plus de 3 fois dans la première page des résultats de recherche, ce qui, en plus d’agacer les référenceurs concurrents pouvait aussi surtout avoir un impact négatif sur l’expérience utilisateur si le site sur-représenté ne répondait pas entièrement aux attentes des internautes.

DES MOYENS DE CONTOURNEMENT ENCORE POSSIBLES

A date, cette nouvelle mise à jour ne s’applique pas dans les cas où une entreprise se positionne sur une même page de résultats de recherche avec plusieurs sites internet dotés d’une extension TLD différente :

Même après la mise à jour, il est encore à date possible de contourner cette dernière grâce à ses noms de domaines internationaux, la preuve avec Indeed sur Google.co.uk

Dans cet exemple partagé par un internaute sur Twitter, Indeed dispose d’une visibilité plus importante que les deux résultats maximum promis par nom de domaine grâce à ses noms de domaines adaptés pour chaque pays. Danny Sullivan a toutefois indiqué avoir bien noté ce cas particulier pour en parler aux équipes techniques, cela pourrait donc évoluer dans le temps et bientôt ne plus être possible.

D’autre part, les résultats Google Maps, les featured snippets et les questions people also ask ne sont pas concernés par cette mise à jour, seuls les résultats naturels traditionnels le sont. Il sera donc toujours possible d’être visible indirectement plus de deux fois par SERP avec un seul et unique nom de domaine !

5 POINTS CLÉS À RETENIR :

  • Les sous domaines seront associés au domaine principal dans la plupart des cas (sauf quand Google juge que ce n’est pas cohérent, ex : sous domaine de wordpress.com) : il ne sera donc pas possible de se servir de ses sous domaines pour se positionner plus de deux fois sur la première page des résultats de recherche
  • Google a lancé cette mise à jour pour offrir plus de diversité à ses utilisateurs
  • Une même marque avec des sites différenciés par leur TLD (ex : .fr, .com, .co.uk, …) peut être listée plus de deux fois par page de résultats de recherche (et ceci n’est pas un bug)
  • Il est toujours possible d’obtenir plus de deux emplacements dans les résultats de recherche avec un même site et même nom de domaine grâce aux featured snippets, autres questions posées et résultats, Google Maps
  • Cette mise à jour n’a rien à voir avec l’autre mise à jour algorithmique de début Juin 2019

Source: Le Ptit Digital