Selon un outil mis en ligne, le minage de Bitcoin consommerait l’équivalent de la production électrique de près de 8 centrales nucléaires.

La création de Bitcoin a un impact énergétique aussi important que la Suisse. En cause, la fabrication de la monnaie, très gourmande en électricité et indirectement génératrice de pollution.

Minage du Bitcoin : 22 mégatonnes de CO2 par an

Ce n’est pas un secret… il faut de puissants ordinateurs pour pouvoir miner du Bitcoin. La crypto-monnaie nécessite, en effet, une très forte puissance de calcul et donc une grosse consommation d’énergie.

La véritable surprise arrive lorsque l’on évalue la consommation globale d’électricité pour cette création de monnaie virtuelle, et que l’on réalise le véritable impact de ce besoin en énergie. Alors que la valeur du Bitcoin ne cesse de grimper, la consommation électrique nécessaire pour son minage grimpe elle aussi. En effet, selon un outil mis en ligne par l’Université de Cambridge, la consommation serait similaire à celle d’un pays comme la Suisse.

L’outil estime que le minage de la crypto-monnaie utilise environ sept gigawatts d’électricité, soit 0,21% de la production mondiale. A titre de comparaison, une centrale nucléaire classique produit environ 900 mégawatts ce qui signifie que la création de crypto-monnaie représente la consommation intégrale de l’équivalent de près de 8 centrales nucléaires.

Un rapport de la BBC sur l’outil mis en ligne par l’Université précise que « L’outil de l’Université de Cambridge modélise la durée de vie économique des mineurs de Bitcoin du monde » avant d’ajouter : « Il utilise un prix moyen de l’électricité par kilowatt-heure (0,05 USD) et les besoins en énergie du réseau Bitcoin. Enfin, le modèle suppose que toutes les machines d’extraction Bitcoin du monde fonctionnent avec différents niveaux d’efficacité ».

Au cours d’une année, cela équivaut à peu près à la même consommation d’énergie qu’un pays comme la Suisse. Bien qu’il ne s’agisse que d’estimations, le rapport pense que l’électricité utilisée pour miner du Bitcoin produit environ 22 mégatonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de la pollution générée par une très grande agglomération.

Source : Presse-Citron


//www.edev-multimedia.com/wp-content/uploads/2018/09/footer-logo-alt.png

Newsletter