Conseils astuces vente en ligne corse

Le taux de conversion est un des nombreux aspects à travailler sur un site e-commerce. C’est l’un des points les plus importants dans la réussite d’une boutique en ligne. Néanmoins, il existe encore beaucoup d’e-commerçants qui négligent cette partie-là. De nombreuses boutiques en ligne ferment chaque jour à cause d’un manque de résultats…

Pourquoi ? Car un certain nombre d’entre eux se concentrent seulement sur l’acquisition de trafic. C’est une erreur qui peut vous coûter très cher sur le long terme. Si vous vous focalisez seulement sur l’obtention de trafic, sur le SEO et sur le référencement, vous aurez certes des résultats au niveau du trafic, mais le nombre de vos ventes ne risque pas d’être avantageux pour vous.

Il est donc primordial si vous souhaitez optimiser le taux de conversion de travailler différents aspects de votre site, c’est-à-dire :

  • L’ergonomie ;
  • L’expérience client ;
  • L’expérience utilisateur ;
  • La communication ;
  • La publicité ;
  • La rédaction.

Nous allons voir juste après comment optimiser tous ces points. Mais avant, voyons ensemble les bases du taux de conversion en e-commerce.

QU’EST-CE QUE LE TAUX DE CONVERSION D’UN E-COMMERCE ?

Le taux de conversion d’un e-commerce est le pourcentage de visiteurs étant passé à l’action sur un événement défini. Dans le cadre d’une boutique en ligne, cette action en question s’apparente à une vente réalisée.

Après, on peut parler de taux de conversion pour une inscription à une newsletter, une demande de devis ou à l’envoi d’un formulaire. Plus les visiteurs passeront à l’action sur une page en particulier, plus cette page aura un taux de transformation/ conversion élevé.

COMMENT CALCULER LE TAUX DE CONVERSION ?

Pour calculer le taux de conversion d’un site ou d’une page, c’est très simple : taux de conversion d’un e-commerce = nombre d’acheteurs / le nombre de visiteurs*100.

Par exemple, si aujourd’hui votre boutique en ligne a généré 8 000 visiteurs et que vous avez généré 400 ventes, (8 000/400)*100 = 5%.

Je vous invite à utiliser Google Analytics pour suivre plus simplement votre taux de conversion et d’autres données concernant votre e-commerce. Couplé à d’autres outils, cela vous permettra de mettre en place un tracking de vos visiteurs efficace afin de suivre au mieux les statistiques de votre site de vente en ligne.

POURQUOI TRAVAILLER SON TAUX DE CONVERSION ?

Pour vendre plus, tout simplement. Comme je l’ai dit plus haut, beaucoup négligent la conversion pour se concentrer sur l’acquisition. Pour moi, c’est une mauvaise stratégie. Je vous conseillerais plus d’être sur du 50/50, voire du 60/40 avec un tout petit peu plus de travail sur l’acquisition. Surtout que l’investissement que vous allez mettre dans l’acquisition va être gâché si vous avez des failles et des erreurs d’optimisation sur votre e-commerce.

De plus, sachant que beaucoup d’e-commerces se concentrent majoritairement sur le trafic, il peut être judicieux de se différencier en ayant une stratégie de conversion optimale et travaillée à 100%.

Alors, concentrez-vous sur l’essentiel : convertir vos visiteurs et faire de votre plateforme un lien où il est facile d’acheter.

Tout ça étant dit, venons-en au vif du sujet.

COMMENT AUGMENTER LE TAUX DE CONVERSION DE SON E-COMMERCE ?

Il existe de nombreuses techniques et points à travailler pour augmenter ses résultats et notamment le taux de conversion de son site marchand. Certains points sont faciles à mettre en place. D’autres demandent déjà une plus grande expérience.

Nous allons voir maintenant comment concrètement optimiser sa boutique en ligne pour augmenter ses conversions.

OPTIMISER LA VITESSE DE CHARGEMENT

52% des acheteurs en ligne affirment que la vitesse de chargement des pages influe sur leur fidélité à un site. Vous l’aurez compris, la vitesse de chargement de votre site est extrêmement importante.

Même une modification de 1 seconde peut avoir de l’impact sur la perception de votre e-commerce aux yeux des clients. Nous sommes dans une aire où les acheteurs veulent aller vite dans leur consommation. Les gens s’attendent de plus en plus à voir des sites charger instantanément. Même un court délai de chargement peut faire fuir un visiteur.

Veillez donc à optimiser la vitesse de chargement de vos pages. Pour cela, il y a plusieurs solutions qui s’offrent à vous :

  • Alléger votre code HTML, CSS, JS… ;
  • Réduire le poids de vos images ;
  • Avoir un hébergement web professionnel ;
  • Alléger vos animations ;
  • Diminuer la taille de vos pages.

En travaillant la vitesse de chargement général de votre site, vous aurez une meilleure expérience utilisateur et donc une meilleure conversion.

Pour savoir si votre site est optimisé au niveau de sa vitesse, Google propose un outil gratuit : Google Speed Insight

CRÉER UN E-COMMERCE ADAPTÉ POUR TÉLÉPHONE ET TABLETTE

74% des utilisateurs sont susceptibles de revenir sur un e-commerce s’il est optimisé pour le mobile. Beaucoup des acheteurs en ligne sont sur téléphone. Si vous n’avez pas un site responsive, c’est-à-dire adapté à tous les formats d’écrans, vous passerez à côté de beaucoup d’argent.

Beaucoup de sites de vente en ligne, encore aujourd’hui, ont des problèmes d’adaptation sur téléphone.

  • Des photos mal redimensionnées ;
  • Des boutons qui ne s’affichent pas correctement ;
  • Un menu mal optimisé ;
  • Des difficultés à mentionner certaines informations.

Votre site e-commerce doit être aussi bien adapté sur ordinateur que sur téléphone. C’est une obligation si vous souhaitez maximiser vos chances de faire plus de ventes.

Pour créer un site e-commerce parfaitement responsive, il vous faut travailler tous les aspects de votre site :

  • Les photos ;
  • Le menu ;
  • La taille du texte ;
  • Le parcours d’achat ;
  • Les moyens de contact ;
  • Le paiement ;
  • Les animations.

Tout doit être retravaillé pour fournir une expérience sur téléphone et tablette parfaite.

SIMPLIFIER ET OPTIMISER LE PARCOURS D’ACHAT

Sur votre site e-commerce, le tunnel d’achat désigne le parcours où le visiteur passe pour accéder à l’étape finale : le paiement. Plus votre tunnel d’achat est simple, court et clair, plus le visiteur ira jusqu’au bout du tunnel. Pour optimiser le taux de conversion de votre parcours d’achat, il va falloir le rendre le plus efficace possible.

Par exemple, n’allez pas obliger votre utilisateur à se créer un compte pour acheter sur votre boutique en ligne. Le mieux est de proposer un accès libre ou au pire des cas lui proposer une connexion rapide via Google ou Facebook.

Comme je l’ai dit précédemment, les acheteurs ont tendance à vouloir aller très vite sur un site. Ils n’ont pas forcément envie de passer par 5 étapes de connexion et de formulaire pour passer à l’action.

De plus, évitez les formulaires à rallonge, cela peut vite faire fuir vos utilisateurs. Allez à l’essentiel, demandez seulement les informations nécessaires pour la facturation (nom, prénom, adresse, mail, coordonnées bancaires…).

Enfin, veillez à ce que vos utilisateurs sachent bien où ils se trouvent à chaque étape de votre tunnel. Pour qu’il voit la fin du tunnel et pour les guider correctement, il est important de ne rien leur cacher de les informer concernant le parcours.

Pour cela, travaillez correctement l’arborescence de votre site, les catégories, les sous-catégories… Placez un fil d’Ariane sur votre e-commerce pour aider vos utilisateurs à mieux se positionner sur votre site et de revenir en arrière plus facilement dans votre parcours d’achat.

En ayant un tunnel d’achat clair et optimisé, vous diminuez le risque qu’un utilisateur parte sans avoir acheté.

PROPOSER DES APPELS À L’ACTION EFFICACES

Cela permettra d’avoir un bon taux de conversion sur votre e-commerce. Il va falloir faire passer à l’action vos visiteurs et les faire sortir de leur zone de spectateur de votre site. Pour cela, quoi de mieux que des Call To Action.

Les boutons d’appels à l’action sur votre e-commerce vont être des solutions que vous allez proposer à vos utilisateurs pour faire une action. Ces boutons peuvent avoir plusieurs formes :

  • Ajouter au panier ;
  • Me contacter ;
  • Accéder à un code promo ;
  • S’inscrire à la newsletter ;
  • Commander ;
  • S’inscrire ;
  • Se connecter ;
  • Passer à la commande ;
  • Télécharger l’e-book.

Tous ces appels à l’action ont pour objectif final de vendre vos produits. Bien évidemment, les appels à l’action les plus importants pour votre e-commerce vont être les « ajouter au panier », « accéder au paiement » ou encore le « passer à la commande ».

Pour créer des appels à l’action efficaces, plusieurs paramètres sont à prendre en considération :

  • Le contraste entre le bouton et le fond : c’est le moment pour utiliser les couleurs, n’hésitez pas utiliser les dégradés. L’objectif ici est de faire ressortir le CTA de votre page sans pour autant agresser vos utilisateurs ;
  • La taille : essayez de proposer une taille qui ressorte du reste de votre page. Il faut que l’on capte le plus rapidement possible que c’est un appel à l’action ;
  • Le wording : faites attention aux mots que vous utilisez. Certaines entreprises arrivent à augmenter leur chiffre d’affaires en changeant un seul mot. C’est le cas d’une grande entreprise qui a augmenté ses ventes de 300 millions de dollars en changeant le texte de son bouton de  »enregistrer » à  »continuer » (source : https://articles.uie.com/three_hund_million_button/). Vous devez tester sur le long terme quels sont les mots qui fonctionnent le mieux ;
  • L’emplacement : choisir où placer son bouton d’appel à l’action n’est pas facile. Tout en haut ? Sur le côté ? En bas de page ? Tout dépend de l’appel à l’action. Néanmoins pour une vente, le bouton d’appel à l’action est plus efficace quand il est directement visible à côté du produit, cela me paraît logique.

Il n’y a pas d’appels à l’action magique. L’objectif est de tester différents CTA pour établir celui qui va fonctionner le mieux pour votre e-commerce.

CRÉER DE LA CONFIANCE

Pour certains acheteurs, c’est le critère numéro 1 qui pousse à l’achat. Il est primordial si vous souhaitez booster votre taux de conversion de créer un climat de confiance sur votre site de vente en ligne.

Pour rassurer vos visiteurs et leur faire comprendre que votre site est professionnel, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • Créer une FAQ : vous avez la possibilité de créer une FAQ pour répondre à un maximum de questions que peuvent se poser vos potentiels clients. De ce fait, vous aurez plus de chances d’avoir des acheteurs qui vous font confiance, car vous aurez répondu à leurs questions déjà au préalable. Pas besoin de vous contacter. Donc pour avoir une information, tout est déjà mentionné dans votre FAQ ;
  • Établir un design professionnel : créez un design esthétique qui dégage une réelle image de marque. Veillez à développer une charte graphique unique afin de proposer sur votre site une identité visuelle qui soit unique et qui vous démarque de la concurrence ;
  • Soigner vos mentions légales : veillez à être parfaitement en règle sur votre site. Mentionnez bien la confidentialité de leurs données, les cookies, les certificats, les mentions de paiements, etc. ;
  • Mentionner les informations de paiement et de livraison : soyez le plus transparent possible concernant le paiement et la livraison. De plus, mettez en place des garanties avec des visuels forts sans pour autant en abuser ;
  • Afficher les avis clients : c’est peut-être le facteur numéro 1. Les avis clients sont un indispensable sur les sites e-commerce. Plus vous aurez des avis clients, plus vos utilisateurs auront confiance en votre activité et passeront à l’action. Pour ce qui est des avis négatifs, c’est à vous de les gérer, faites en sorte de ne pas en avoir en délivrant vos produits de la meilleure manière qu’il soit ;
  • Humaniser votre site : évitez le plus possible de vous cacher derrière un logo. Le mieux est de paraître authentique et de montrer le côté humain de votre site e-commerce. Cela passe par des photos de votre activité, de votre équipe, de vos bureaux, de votre communication sur les réseaux sociaux, etc.

Prenez donc conscience de l’importance de la confiance sur un site e-commerce dès maintenant. Plus vos visiteurs seront rassurés sur votre site, plus votre taux de conversion augmentera.

METTRE VOS PROMOTIONS ET OFFRES EN VALEUR

Les acheteurs cherchent les promotions, les prix moins chers et les offres uniques. Si vous les mettez en avant sur votre site, vous verrez que vous aurez un bon taux de clics.

Par exemple, si vous mettez en place un carrousel d’une offre avec une date limite, vous allez pouvoir créer un sentiment d’urgence.

Et même au-delà des promotions, il peut être avantageux pour votre conversion de mettre en avant des offres que vous proposez. Cela peut être des garanties, des livraisons gratuites, des packs, des réductions, des suivis, etc.

Jouez sur vos points forts et mettez-les en avant. En vous appuyant sur vos offres, vous vous démarquez de la concurrence à coup sûr.

OPTIMISER SES FICHES PRODUITS

Pour améliorer votre SEO, votre taux de conversion et donc vos ventes, vos fiches produits doivent être entièrement travaillées. Il est important de ne pas commettre d’erreurs.

Il y a de nombreuses bonnes pratiques à respecter sur ses fiches produit pour un taux de conversion optimale.

Une offre une pages, c’est la base, ne mettez surtout pas plusieurs produits sur une seule fiche produit. Bien sûr vous pouvez mettre d’autres produits en prévisualisation en bas de page. Mais gardez en tête que chaque produit doit avoir sa propre page dédiée.

Aussi, créez des urls optimisées, que ce soit pour votre référencement naturel ou pour l’arborescence de votre site, les urls ne sont pas à négliger. Inscrivez bien la catégorie, le nom du produit dans l’url. Évitez les surplus de lettres et de chiffres qui ne servent à rien.

Mettez en place également des photos de qualité. Les photos provenant des banques d’images sont à bannir. Votre site ne paraîtra pas professionnel si vos photos ressemblent à toutes les images des autres sites. Veillez donc à choisir des images bien spécifiques ou à prendre vos photos par vous-même, tout simplement.

De plus, soignez les descriptions de vos produits, placez vos mots-clés principaux, travaillez la sémantique et le champ lexical de vos textes. En inscrivant le plus de détails possible concernant la conception, la provenance, les matières, etc., vous aurez un meilleur taux de conversion.

Évitez à tout prix les contenus dupliqués. Si vous avez deux produits qui se ressemblent, ajoutez leur différenciation, même si elle est minime. Ne mettez pas exactement la même description mot pour mot, c’est très mauvais pour votre référencement et pour la structure de votre site.

Enfin, il peut être judicieux pour vous sur vos pages produits d’insérer des liens pour accéder à d’autres produits. Néanmoins, attention aux produits complémentaires que vous voulez montrer.

Par exemple, imaginez que vous avez un e-commerce concernant les animaux. Sur votre page produit où vous vendez des croquettes pour chat, il va être plus judicieux de mettre en avant en bas de page des produits du genre  »balle pour chat » que  »panier pour chien ». Vous comprenez, il est important de bien personnaliser chaque page pour avoir une cohérence en fonction du comportement de vos utilisateurs.

FAIRE DU RETARGETING

Le retargeting ou remarketing en e-commerce vous permet de cibler et de relancer des visiteurs qui ont visité votre site, mais qui ne sont pas passés à l’achat par exemple.

Grâce aux cookies, vous avez la possibilité de tracker et de suivre les comportements de vos internautes. Grâce à cela, vous pourrez donc relancer à l’aide de publicités ciblées des anciens utilisateurs sur Facebook ou Instagram par exemple.

L’objectif ici n’est pas de spammer tous les utilisateurs qui sont passés sur votre site. Par exemple, si un de vos utilisateurs a visionné trois différentes pages produit de montre sur votre site.

A ce moment-là, il peut être intelligent de placer une pub ciblée sur ce type de comportement en proposant une pub avec une promotion sur les montres que l’utilisateur a vue. Il aura donc plus de chances de revenir par la suite sur le site est de passer à l’action.

METTRE EN PLACE UNE NEWSLETTER OU UN BLOG

Certains de vos utilisateurs ne seront peut-être pas intéressés par vos produits au départ. Seulement, ils peuvent être plus facilement intéressés par le contenu que vous proposez. C’est gratuit et cela apporte de la valeur.

En mettant en place un blog, vous démontrez votre expertise sur le sujet tout en améliorant votre référencement naturel dans les moteurs de recherche. Si vos utilisateurs voient que vous maîtrisez correctement votre sujet, ils auront plus confiance en vous et en votre site e-commerce. Ils sauront qu’ils ont à faire à un expert et à un professionnel.

Pareil pour la newsletter, en élargissant votre liste d’email, vous allez pouvoir proposer du contenu par mails régulièrement. En faisant cela, vous fidélisez votre audience et vous pourrez par la suite leur proposer vos offres.

Grâce à la stratégie de contenu (inbound marketing), vous attirez plus de clients et démontrez votre expertise. Au pire des cas, vous n’aurez pas converti une vente, mais vous aurez gagné un lead et donc un potentiel acheteur.

UTILISER L’A/B TESTING

L’A/B testing est tout particulièrement efficace en e-commerce. L’AB testing consiste à tester deux pages A et B pour ainsi voir quelle page convertit le mieux.

Ces deux pages peuvent avoir une différence au niveau du design, du texte ou de la structure par exemple. L’A/B testing est un excellent moyen de comprendre en profondeur quels sont les différents comportements de vos utilisateurs.

Par exemple, vous pouvez mener une campagne d’A/B testing sur une page produit. La différence entre ces deux pages va être la position du bouton. Ainsi vous allez envoyer le même nombre de visiteurs dans ces deux pages et voir quelle est celle qui convertit le mieux. Vous aurez donc la position de bouton la plus efficace pour vous.

Attention néanmoins, l’AB testing est une technique assez complexe qui demande des compétences et un volume de visiteurs assez conséquent.

CONCLUSION

Augmenter son taux de conversion peut se faire très rapidement si vous n’avez pas un site optimisé de base.

Seulement si vous avez déjà un gros e-commerce de développé, une expertise et des techniques plus avancés doivent être déployés pour augmenter votre taux de conversion.

L’optimisation de l’UX, du contenu, du design, des pages produits, d’arborescence, du cocon sémantique, etc. demande un travail sur le long terme qui va vous permettre d’optimiser votre conversion de manière pérenne.

Source: Webmarketing-com